Mamady YoulaComme nous l’écrivions précédemment, après le discours de politique générale du Gouvernement de 36 pages par le Premier ministre, chef du gouvernement, 26 députés de tous les bords politiques ont posé plusieurs questions à Mamady Youla, a constaté Guineematin.com à travers ses reporters qui sont à l’Assemblée nationale.

A son tour de parole, Mamadou Alpha Baldé, le député uninominal de l’UFDG à Tougué pense que le Premier ministre a confondu le souhait du rêve. Le député veut savoir si le gouvernement a les moyens de sa politique et demande le niveau d’exécution du budget à six mois de l’année.

Pour Mamadou Cellou Baldé, député uninominal de Labé, qui n’est pas content de la justice guinéenne cite les nombreux cas de violence en Haute guinée où des gens sont brûlés vifs et des commissariats sont incendiés. D’après ce jeune député, le ministre Cheick Sako a « déçu et devrait tirer les leçons ». L’H. Baldé reclame les 15 km de bitume promis par l’ancien Pm Lansana Kouyaté. Originaire de la région du Fouta, il « attire l’attention des autorités sur la nécessité de protéger ce massif contre les agressions environnementales ».

Kalémodou Yansané de l’Ufdg n’est pas non plus tendre avec l’équipe de Mamady Youla. « Je demande si vous allez réaliser même les 20% de votre programme ». Il se dit victime de sa position politique dans la réalisation des marchés de l’Etat. « Je ne suis pas payé depuis plusieurs années, alors que j’ai construit des logements pour l’Etat, c’est de l’injustice », dénonce l’opposant.

Pour lui, Cheick Sako, n’a aucun mérite dans ses fonctions. « j’ai fait l’objet de menace de mort et j’ai porté plainte, mais jusqu’ici, il n’ya eu aucune suite », déplore ce vice-président de l’Ufdg.

Demba Fadiga, président de la commission aménagement du territoire, dénonce les tracasseries liées à l’obtention des passeports à l’étranger.

Pour l’honorable Fatoumata Binta Diallo, députés uninominale de l’UFDG à Koundara a fait remarquer que « la gratuité de la césarienne est loin d’être respectée dans le pays ». Elle encourage le gouvernement à mener ses propres enquêtes et de prendre les mesures qui s’imposent.

Alpha Bah Fisher de la majorité parlementaire, encourage l’exécution des audits des marchés. Puisque dans le passé, « la Guinée avait des avions, et des équipements et d’un seul jour, tout cela a disparu. Les citoyens veulent être informés ». Le leader du Pnr veut que le Pm soit accessible par les citoyens et éviter de se couper d’eux.

Michel Kamano du Rpg-arc-en-ciel veut avoir une évaluation secteur par secteur de la politique du gouvernement et des détails sur l’économie minière du pays avant de solliciter des réponses sur les projets (micro et macro) initialement annoncés en région forestière.

L’H. Anne Marie elle plaide pour l’entretien des lampadaires installés à Kissoudougou l’affectation d’enseignants et la réalisation de forages dans cette préfecture qui en manque. A présent, le Pm est prié par le Chef du parlement de répondre à ces questions par écrit, s’il le souhaite.

Depuis l’Assemblée nationale, Abdallah Baldé pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin