Mamadou Saïdou Bah, sécurité UFDG (1)FÉDÉRATION UFDG DU SÉNÉGAL : DÉCLARATION 007

C’est avec  tristesse et indignation que la Fédération UFDG du Sénégal a appris la mort de Monsieur Mamadou Saidou Bah, un des vingt agents de sécurité du parti en détention, survenue le mardi 10 mai 2016, au Centre Hospitalier Universitaire d’Ignace Deen de Conakry, consécutivement aux mauvaises conditions de d’incarcération et de traitement de la part des autorités judiciaires, avec à la clé une justice à deux vitesses.

Pour rappel, Mamadou Saïdou Bah et dix-neuf autres membres de la garde rapprochée du Président Cellou ont été interpellés et placés en détention préventive dans le cadre des enquêtes sur l’assassinat du journaliste Mohamed Diallo, survenu le 5 février aux abords du siège de l’UFDG, suite à une descente musclée de l’ancien Vice-président du parti, Monsieur Bah Oury, et ses loubards.

La Fédération UFDG du Sénégal condamne énergiquement l’irresponsabilité, la cruauté et l’amateurisme des autorités guinéennes qui sont les seules responsables de la mort de Monsieur Mamadou Saidou Bah.

La Fédération prend à témoin la Communauté nationale et internationale de ces violations gravissimes des droits humains dans les maisons carcérales perpétrées par les autorités administratives et judiciaires du pays contre leurs propres citoyens.

La Fédération flétrit les interférences incontrôlées du Ministre de la Justice et de son mentor, Monsieur Alpha Condé, dans les procédures judiciaires qu’ils manipulent à souhait pour assouvir leurs ambitions politiques. En témoignent, éloquemment, les propos inadmissibles et révoltants de Monsieur Cheick Sacko, relayés dans les médias à la suite de ce que l’on est en droit d’appeler le meurtre de Mamadou Saidou Bah par les autorités guinéennes.

De tout ce qui précède, La Fédération UFDG du Sénégal invite la Direction Nationale du parti à porter plainte auprès des juridictions supranationales et exige à ce que toute la lumière soit faite sur la mort de Mamadou Saidou Bah, afin que les responsables soient identifiés et punis conformément à la Loi, sans aucune instrumentalisation politique.

Nous réclamons vigoureusement justice !

Vive la Guinée Paisible et Prospère !

Vive l’Union des Forces Démocratiques de Guinée !

Tous derrière le Président El Hadj Cellou Dalein Diallo

      Dakar, le 12 mai 2016

Pour la Fédération du Sénégal

Le Secrétaire Fédéral, Elhadj Boubacar Sidy BAH

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin