Sacko Barry, maire de la commune urbaine de Tougué

Sacko Barry, maire de la commune urbaine de Tougué

Le receveur communal de Tougué, Moussa Sylla, a dénoncé une dépense illégale ordonnée unilatéralement par le président de la Délégation Spéciale de la commune urbaine, Mohammed Sacko Barry, a constaté sur place un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Cette crise a éclaté autour de la gestion d’une recette de 75 mille francs guinéens, perçus au titre des droits de marché, par la garde communale de Tougué.

Mais, que s’est-il passé au juste ? Nouvellement installée à la tête de la commune urbaine de Tougué, cette Délégation Spéciale fait face à la dure réalité de la question des moyens financiers. Dans sa nouvelle stratégie de mobilisation des ressources financières pour sa collectivité, le Président de la Délégation Spéciale de la Commune urbaine de Tougué, Mohammed Sacko Barry a mobilisé sa garde communale pour le recouvrement des taxes liées aux droits de marché.

A l’issue de la première opération, les 5 agents mobilisés ont réussi à recouvrir  le vendredi, jour du marché hebdomadaire, la somme de 175 mille francs guinéens. Pour les encourager, le Président de la Délégation Spéciale a décidé unilatéralement d’accorder à chacun un montant forfaitaire de 15 mille francs guinéens.

Cette initiative a vite été dénoncée par le receveur communal, Mousa Sylla, comme étant une dépense illégale. Malgré tout, le Président de la Délégation Spéciale, Mohammed Sacko Barry, a persisté dans sa décision.

Le receveur communal a décidé alors de suspendre ses activités et laissé les documents comptables et financiers dans le bureau du Président de la Délégation Spéciale. Conséquence : le fonctionnement de la collectivité est resté paralysé depuis ce jour.

Informé, le Gouverneur de la Région Administrative de Labé, Sadou Keïta, s’est rendu à Tougué où il a eu une séance de travail avec les membres de la Délégation spéciale et les cadres de l’administration communale.

Il ressort de la rencontre qu’il s’agit d’une mauvaise interprétation du code des collectivités quant à la gestion financière. « J’ai invité le Président de la Délégation Spéciale et le receveur communal à se rendre à la réunion de travail sur les finances locales et publiques qui se tiendra à Lélouma le 19 mai 2016. A l’occasion donc, tous les textes de loi vont être interprétés et même communiqués à toutes les autorités communales de la région » rassure le Gouverneur de la Région Administrative de Labé, Sadou Keïta.

En marge de la rencontre, le Gouverneur de Labé a donné de larges informations sur le montant que le Président Alpha Condé a donné aux femmes et aux jeunes de Tougué.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin