CellouAu cours de la conférence de presse qu’il anime en ce moment même (16 heures 40, ce mardi 17 mai 2016), le chef de file de l’opposition guinéenne a été interrogé sur la réponse très ambiguë du chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé, sur une éventuelle modification de la constitution pour rester au pouvoir après son deuxième et dernier mandat constitutionnel, a constaté Guineematin.com, à travers ses reporters qui sont actuellement au QG de l’UFDG.

« Il y a deux ou trois semaines, Alpha Condé disait qu’il ne modifiera pas la constitution. Maintenant, il dit que c’est le peuple qui va décider. J’ai peur qu’il y ait une nouvelle transition. Monsieur Alpha Condé a un choix à faire. Et, je pense qu’il fera le bon choix », a notamment répondu l’opposant Cellou Dalein Diallo, arrivé deuxième aux élections présidentielles de 2010 et 2015.

Lors de sa dernière conférence de presse, le dimanche 15 mai 2016, le président de la République a été interrogé sur la question par un journaliste qui a clairement demandé si le professeur-président compte quitter après son dernier mandat ou pas. A cette question fermée, le chef de l’Etat a trouvé une troisième voie : « c’est au peuple de décider… ».

A suivre !

Ibrahima Sory Diallo, Mouctar Barry, Abdoulaye Oumou Sow et Saïdou Hady Diallo sont actuellement au QG de l’UFDG pour Guineematin.com 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin