CES : Hadja Rabiatou préside un atelier de formation des membres de son institution

Hadja Rabiatou Sérah DialloLe conseil économique et social, en partenariat avec l’association internationale des conseils économiques et sociaux et institutions similaires (AICESIS) et l’organisation internationale du travail (OIT), a ouvert, ce lundi 23 mai 2016, à son siège à Koulewondi dans la commune de Kaloum, un atelier portant sur le « renforcement des capacités du conseil économique et social (CES) et du dialogue social en faveur d’un socle de protection sociale efficace et durable (SPS) Guinée », a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Cet atelier, qui doit se poursuivre jusqu’au mercredi prochain, a réunit au total 80 participants venus du CES de Guinée et des ministères impliqués dans la mise en place d’une politique de protection sociale dans notre pays.

Dans son discours de circonstance, monsieur François Murangira, Directeur du bureau international du travail, basé à Dakar, a félicité Hadja Rabiatou Sérah Diallo pour le combat qu’elle mène à la fois sur le plan national et international. Il a aussi rappelé que les priorités du programme pays de travail décent (PPTD)- signé en décembre 2015, auquel le CES de Guinée est membre- a principalement deux priorités. Ce sont :

  • la promotion de l’emploi décent pour les jeunes, les femmes des secteurs riches en emploi (comme l’agriculture, les mines, le bâtiment et les travaux publics).
  • le renforcement du dialogue social comme moyens de prévention des crises et de promotion de l’emploi et du travail décent.

De son côté, Patrick Venturini, le secrétaire général de l’AICESIS s’est dit heureux de participer à cet atelier, initié par le CES de Guinée avant de rappeler que l’association qu’il représente ici est composée de 75 membres qui sont repartis sur 4 continents. « Nous avons trois missions principales : favoriser les échanges d’expérience et de bonnes pratiques entre nos membres ; contribué au développement du dialogue civil, social et plus généralement de la démocratie participative. Enfin, renforcer la capacité des membres de notre association », a t-il expliqué.

Conseil économique et socialPour sa part, monsieur Modi Sory Barry, le représentant du ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle de l’emploi et du travail, a souhaité que le présent atelier, puisse aider les participants à avoir des connaissances nécessaires leur permettant la mise œuvre et du suivi des socles de protection sociale.

Enfin, Hadja Rabiatou Serah Diallo, la présidente du Conseil Économique et social de Guinée (CES), a rappelé que la tenue de cette formation de 3 jours s’inscrit dans la dynamique de la déclaration issue de la conférence internationale tenue les 20 et 21 novembre 2014 à Séoul en Corée du Sud, sur le rôle des conseils économiques et sociaux et institutions similaires. Et, du dialogue social, dans la mise en œuvre d’un socle de protection sociale pour tous. « Signataire de cette déclaration, le conseil économique et social de Guinée respecte ses engagements en organisant ce présent atelier. L’objectif étant de renforcer les capacités de ses conseillers et travailleurs afin qu’ils jouent leur rôle dans l’élaboration et l’exécution d’une politique de protection et de sécurité sociale », a-t-elle expliqué, avant de déclarer ouvert le présent atelier.

De retour du CES, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS