Déclaration : Le mois de Ramadane approche. Il peut y avoir quelques vendeurs qui seraient tentés de profiter de l’occasion pour augmenter de façon illicite les prix de leurs marchandises.

Il s’agit là d’une attitude contraire aux principes de l’islam qui est condamnée dans plusieurs des chapitres du saint CORAN.

Comme nous le savons tous, notre économie souffre encore des séquelles de la fièvre hémorragique à virus EBOLA. La récession économique qui s’en est suivie, place toujours les populations dans une situation précaire, face à la cherté de la vie et à la diminution des revenus.

Nous avons que les Commerçant font aussi face au paiement des taxes et Impôts plus élevés. Toutefois nous les prions de consentir un effort et des sacrifices en vue de soulager les populations.

C’est pourquoi, le GOHA conformément à sa vocation et à ses statuts, lance un appel solennel à tous les opérateurs économiques et plus particulièrement aux commerçants, afin qu’ils évitent toute hausse des prix au cours du mois de RAMADAM. Il ne faut être tenté ni de près ni de loin par une augmentation des prix des denrées. Le faire, c’est tomber dans les pièges de Cheytan. Que le Bon Dieu, le clément et le miséricordieux nous en garde !

Observons le CAREME dans la piété et le respect des droits de chacun et des principes de l’islam.

Nous demandons à tous les démembrements du GOHA, à l’intérieur du pays comme à l’extérieur, d’amplifier le plus largement possible cet appel.

Nous souhaitons bon Ramadane à toutes les populations musulmanes de Guinée, dans la quiétude et la paix du cœur.

Amen

Conakry, le 27 mai 2016

Le Président

Chérif Mohamed Abdallah

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin