GendarmesComme nous l’écrivions précédemment, plusieurs personnes ont été blessées en début d’après-midi de ce vendredi 27 mai 2016 aux abords de la mosquée historique de Karamoko Alpha Mo Timbo, récemment rénovée et qui a été inaugurée sans discours officiels.

La raison est simple : le Premier ministre, chef du gouvernement, Mamady Youla, qui y a été dépêché avec un hélicoptère pour représenter le président de la République avait décidé de fuir de la mosquée, accompagné de sa garde rapprochée et certains de ses collègues dès le début des affrontements, surtout qu’au-delà des jets de pierres et du gaz lacrymogène, on a parlé également d’abeilles ; lâchées par qui et pour quelle raison ? Mamady Youla n’a pas posé de question ! Le premier ministre a utilisé le terrain, pour emprunter un jargon cher aux services de sécurité… Après la sortie en vitesse de Mamady Youla, plusieurs autres personnalités n’ont pas attendu les salamalecs ; beaucoup ont retrousser leurs caftans pour prendre le large… Qui peut même savoir ce soir le nombre de chaussures laissées sur place ?

Pendant ce temps, les jeunes et les forces de l’ordre se livraient un combat sans merci dehors la mosquée, faisant plus de cinquante blessés « dont 8 graves et deux très graves », selon les termes de l’inspecteur régional de la santé de Mamou.

En attendant de revenir avec plus de détails, Guineematin.com vous propose la première vidéo de notre envoyé spécial à Timbo sur le dispositif sécuritaire à l’entrée de la mosquée :

Vidéo réalise à Timbo par Mouctar Barry pour Guineematin.com 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin