Mohamed DioubatéComme nous l’écrivions précédemment, des scènes d’une grande violence ont été enregistrées le lundi dernier, 23 mai 2016, dans la ville de Siguiri. Le maire de la commune urbaine, Aboubacar Sidiki Traoré, a été surpris dans son bureau par un groupe de jeunes qui l’ont tabassé, blessé et il a été finalement admis à l’hôpital. Dans la soirée d’hier, jeudi 26 mai 2016, Guineematin.com s’est entretenu avec Mohamed Dioubaté, le président du collectif des jeunes qui soutiennent le maire, Aboubacar Sidiki Traoré.

Monsieur Dioubaté accuse le député uninominal de Siguiri, Sekou Savané, d’avoir « payé des loubards » pour s’en prendre au maire, Sidiki Traoré.

Sur l’origine de la sainte pagaille liée à la gestion de la délégation spéciale, Mohamed Dioubaté rappelle : «   quand il a été question d’installer les délégations spéciales, suite aux accords politiques du 20 août 2015, une liste a été déposée par le RPG. Et, c’est Aboubacar Sidiki Traoré qui était la tête de liste. Mais, le camp de Sékou Magassouba a contesté, l’accusant d’être du PUP. Au moment de l’installation de monsieur Traoré, des jeunes sont venus perturber la cérémonie.  Ils avaient été arrêtés et envoyés à Kankan pour être jugés. Donc, c’est Traoré qui a été confirmé comme maire de Siguiri »,  a dit Mohamed Dioubaté.

Par ailleurs, le président des jeunes du collectif a expliqué que le député de Siguiri ne voulait pas de cette situation. Sékou Savané a alors proposé qu’il y ait un vote pour voir qui allait être retenu. « C’est ainsi que nous nous sommes transportés à Kankan pour informer le gouverneur Nawá Damey. On lui a dit d’installer la délégation spéciale, il a refusé », a accusé notre interlocuteur.

En outre, Mohamed Dioubaté accuse le député de gestion opaque des fonds versés à la mairie par la SAG, compagnie minière évoluant sur place : « que ce soit la construction ou la rénovation des écoles, aucune infrastructure n’est achevée malgré les fortes sommes d’argent débloquées à cet effet. Nous ne pouvons pas marcher avec ça. Si vous entendez que Siguiri est devenu un enfer, c’st faux, même c’est Savané qui est entrain de manipuler les loubards pour que leur gagne pain continue avec les fonds qu’on donne à la mairie », a-t-il dénoncé.

Entretien réalisé au téléphone par Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin