Cellou Dalein Diallo, UFDGAprès un accueil exceptionnel dans la ville de Mamou, le président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo et sa suite, ont regagné la cité historique de Almamy Boubacar Biro Barry, où ils ont également fait l’objet d’une réception royale, a constaté Guineematin.com à travers ses deux envoyés spéciaux dans la sous-préfecture de Timbo.

A Mamou, la délégation conduite par Elhadj Cellou Dalein Diallo a été reçue par les militants et sympathisants de son parti, ainsi que les responsables du bureau  fédéral de l’UFDG à Fello Soré, une localité située à 7 kilomètres de la ville de Mamou. Après avoir fait le tour de la ville, le patron de l’opposition guinéenne a été ensuite reçu au domicile du doyen Elhadj Sérendè au quartier Poudrière, où il a profité avec l’ensemble de sa délégation pour se reposer et se restaurer.

C’est aux environs de 16 heures que la délégation a pris la direction de la capitale du Foutah théocratique. Elle a été accompagnée par un cortège géant avec les gymnastiques dont la puissante section motard de l’UFDG a le secret.

Après cinquante cinq kilomètres de route, c’est aux environs de 17 heures 30’ que le président de la principale formation politique de l’opposition guinéenne et sa délégation ont bénéficié d’une réception grandiose digne d’un roi.

De là, Elhadj Cellou Dalein Diallo a été conduit au domicile de Feu Elhadj Boubacar Barry, fils de Almamy Sory Maoudho, de la famille Sorya de Timbo, situé à 100 mètres de la grande mosquée.

TimboIl faut signaler que par manque de places à Timbo, beaucoup de députés de l’UFDG vont passer la nuit à Mamou ville.

Enfin, des informations persistantes qui parviennent à la rédaction de Guineematin.com laissent entendre que le chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé, aurait renoncé à se rendre à Timbo, craignant la réaction des jeunes UFDGistes au cas où la poignée de partisans qu’il trouvera commencera à scander son nom. Surtout que les organisateurs ont commis l’erreur de coller des slogans sur la mosquée… Le président de la République préféreraient ainsi y envoyer une des représentants, au lieu de faire face un risque de se faire huer dans une région complètement acquise à la cause de son principal adversaire.

Nous y reviendrons !

De Timbo, Mamadou Mouctar Barry et Mamadou Baillo Keita, envoyés spéciaux de Guineematin.com

Tél. : 621 607 907 / 622 97 27 22   

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin