imageComme nous l’écrivions précédemment, ce vendredi 27 mai 2016, la grande mosquée de Timbo, rénovée entièrement, a rouvert ses portes à ses fidèles. La cérémonie qui a mobilisé plus de 500 mille personnes venues de partout à travers le pays et d’ailleurs a connu de graves incidents, a constaté Guineematin.com à travers ses envoyés spéciaux.

Dans la nuit du vendredi à ce samedi 28 mai, nous avons échangé avec un des membres de la délégation gouvernementale qui a effectué le déplacement de Timbo. À en croire le ministre d’Etat en charge de l’hôtellerie et du tourisme, Thierno Ousmane Diallo, le Premier ministre, le secrétaire général des affaires religieuses, le ministre de l’administration du territoire et lui-même, tous membres de la délégation officielle, n’ont pas prié dans la mosquée.

« Ils nous ont jetés des pierres à partir de l’intérieur de la mosquée. Ils nous ont empêchés de rentrer, ils nous ont bloqués », a dit au téléphone de Guineematin.com le ministre d’Etat.

Thierno Ousmane Diallo

Thierno Ousmane Diallo, ministre du Tourisme

S’agissant des véhicules saccagés, Thierno Ousmane Diallo a dit que la voiture du ministre d’Etat, conseiller spécial du Président de la République et leader de l’UPR, Elhadj Bah Ousmane, a été complètement dépouillé. « Il était prévu qu’on casse sa voiture et la mienne et nous empêcher de rentrer dans la mosquée, puisqu’on n’a pas été à Fatako », a ajouté le ministre.

Sur l’identité des auteurs de ces actes, Thierno Ousmane Diallo accuse : « ce sont les gens de Cellou Dalein. Ils ont cassé la voiture de monsieur Bah sans pouvoir empêcher celui-ci d’être dans la mosquée. Par contre, moi, ils n’ont pas atteint mon véhicule grâce à la promptitude de mon chauffeur. Mais, ils nous ont empêchés d’être à l’intérieur de la mosquée », a soutenu le ministre, apparemment très remonté et en route pour Conakry.

Par ailleurs, Guineematin.com a appris que le véhicule du ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique, Siaka Barry, a également été caillassé lors de la bousculade à Timbo.

Enfin, selon nos informations, même le chauffeur du leader de l’UPR, Elhadj Ousmane Bah, n’a pas échappé au courroux des vandales. Blondy aurait été sérieusement molesté et ensanglanté. Selon un témoin qui a joint un journaliste de Guineematin.com dans la soirée, Blondy aurait été évacué sur Conakry et hospitalisé dans une clinique de la place.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : +224 628 089 845

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin