Fatako: aucun incident au lancement des travaux de l’ancienne mosquée ce lundi

MosquéeLa cérémonie officielle du lancement des travaux de rénovation de la première et très vieille mosquée de Fatako s’est déroulée, ce lundi 30 mai 2016, sans aucun incident ; contrairement aux craintes des services de sécurité, mobilisés en grand nombre ici, a constaté Guineematin.com, à travers ses deux envoyés spéciaux.

Comme on le sait, les agents de la sécurité locaux n’étaient pas les seuls à craindre des incidents à l’occasion de cette cérémonie de lancement des travaux aujourd’hui. Le président de la République, le professeur Alpha Condé, avait menacé, samedi, de faire arrêter et emprisonner tous ceux qui tenteraient de s’opposer à ces travaux

Pourquoi craindre des incidents à cette cérémonie ?

MosquéeDepuis de longues dates, les sages de Fatako ont émis le souhait de rénover cette ancienne mosquée sans succès. C’est lorsque l’homme d’affaires, Elhadj Ousmane « Sans Loi » Baldé a inauguré en grande pompe sa mosquée de six mille places (la deuxième plus grande du pays, après Fayçal de Conakry) que le cas de cette vieille mosquée, située tout près (à environ trois mètres) est revenu dans le débat. Rapidement, le pouvoir qui avait refusé de participer aux cérémonies d’inauguration de la mosquée de « Sans Loi » a offert trente tonnes de ciments, promis plusieurs choses et le chef de l’Etat en personne a participé au débat sur la nécessité de rénover cette vieille mosquée…

Politisée à outrance, la rénovation de cette ancienne mosquée de Fatako est devenue comme une récompense du pouvoir à ses militants contre ceux de son adversaire, Cellou Dalein Diallo, qui étaient très nombreux dans la cérémonie du 29 avril…

Initialement annoncée à 10 heures 30’, c’est seulement à 12 heures que la cérémonie a pu commencer.

Et, contrairement à la cérémonie d’ouverture de la mosquée entièrement construite par l’homme d’affaires Elhadj Sans Loi Baldé, sabotée par l’administration publique, le vendredi 29 avril dernier, Guineematin.com a noté ce lundi la présence de plusieurs officiels. Il y a par exemple le gouverneur de Labé, monsieur Sadou Keita, et tout son cabinet, le préfet de Tougué et sa suite, la ligue islamique préfectorale, les sous-préfets et maires de Tougué et de Dalaba. On note également la présence d’un impressionnant dispositif sécuritaire venu de Tougué et de Labé.

Fidèle à sa vocation de vous remonter les informations de la Guinée profonde, Guineematin.com a déployé pour vous deux de ses reporters : les mêmes qui étaient à Fatako le 29 avril 2016 !

A suivre !

De Fatako, Alpha Ibrahima Diogo Baldé et Mamadou Mouctar Barry, envoyés spéciaux de Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS