Mamou : EDG renoue avec les délestages et les consommateurs se plaignent

EDGLa société électricité de Guinée à Mamou renoue avec ses délestages de courant électrique. Depuis pratiquement deux semaines, les populations de la ville carrefour passent des journées entières sans électricité. Une situation qui inquiète certains ouvriers et les consommateurs domestiques en ce mois saint de Ramadan, a constaté Guineematin.com à travers son correspondant local.

Selon notre constat sur place, depuis maintenant deux semaines, le courant électrique ne vient qu’à partir de 18 heures. Un courant faible et instable qui ne manque pas de qualificatif aux yeux des abonnés d’EDG. C’est un ‘’courant bougie et clignotant’’, disent-ils pour désigner la mauvaise qualité du courant servi par la guinéenne de l’électricité.

Selon certains ouvriers rencontrés dans le centre ville, la rareté de courant électrique constitue un frein à leurs activités. « Actuellement, les affaires ne marchent pas. Je ne peux pas travailler si le courant ne vient. Je suis chaudronnier et je ne possède pas de groupe électrogène. Je compte sur le courant d’EDG pour faire mon travail. Mais, c’est vraiment difficile. Car, même le courant qui vient à 18 heures est faible et il ne peut pas nous satisfaire », a confié maître Abdoulaye Baldé.

Pour monsieur Alhassane Sidibé, menuisier de profession, c’est le calvaire total. « Le manque de courant me cause beaucoup de problèmes. A cause de ça, je n’arrive plus à honorer les délais contractuels de travail que je fixe avec mes clients. Ce matin même, des clients sont venus me demander leurs argents parce que leurs meubles ne sont pas terminés. C’est un calvaire pour nous les ouvriers qui travaillons avec le courant », a expliqué monsieur Sidibé.

De leur côté, les consommateurs domestiques du courant de l’EDG, l’attitude de la guinéenne d’électricité est incompréhensible. « On ne comprend pas pourquoi EDG se comporte de la sorte. C’est le mois de Ramadan, les gens ont besoin de courant la nuit. Le courant qu’on nous amène à 18 heures n’est pas stable. En plus, il est faible. C’est un courant bougie et clignotant qu’on reçoit ici. C’est la merde», s’est indigné monsieur Boubacar Barry.

Enfin, contactée par Guineematin.com, la direction de l’agence EDG de Mamou n’a pas voulu répondre à nos questions. Mais, selon certaines indiscrétions, cette perturbation de fourniture de courant électrique vient de la distribution qui se trouve à Conakry. Donc, « l’agence de Mamou ne peut donner que ce qu’elle reçoit de Conakry », nous a-t-on confié.

De Mamou, Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 97 27 22

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS