Une femme enceinte doit-elle observer le jeûne ? Voici la réponse d’un Imam

Mosquée de Fatako (2)Les fidèles musulmans de Guinée ont entamé le mois saint du Ramadan il y a de cela quelques jours. Dans le souci d’en savoir davantage sur la position de l’islam par rapport à l’observation du jeûne par une femme en grossesse, Guineematin.com a eu un entretien téléphonique avec Oustaz Chérif Diallo, 2ème imam de la mosquée de Soloprimo, au quartier Koloma, dans la commune de Ratoma.

Selon notre interlocuteur : « si le jeûne n’impacte pas sur le fœtus de la femme ou sur elle-même, du point de vue santé, elle doit jeûner. Mais si le fait d’observer le jeûne peut avoir des incidences aussi bien sur elle que sur l’enfant qu’elle porte, dans ce cas elle est exemptée du Ramadan. En fait l’objectif c’est quoi ? C’est la facilité. Dans le verset même du jeûne, il est précisé en substance que Dieu veut pour nous la facilité  et non la difficulté. Don s’il n’y a pas d’effets sur elle et son fœtus, elle peut jeûner sans aucun problème. Cependant, quand elle se sera retrouvée après l’accouchement, la femme est appelée à rembourser  le nombre de jours qu’elle a mangé pendant le mois de Ramadan », précise l’imam Chérif Diallo.

A la question de savoir si le jeûne n’affecte que le fœtus et non la mère porteuse, Oustaz Chérif apporte des éclaircissements : « si un pareil scénario arrive, d’autres Oulémas disent que la femme peut ne pas jeûner. Mais elle devra rembourser les jours qu’elle n’a pas jeûné et nourrir un pauvre chaque jour pendant le mois saint », explique Oustaz Chérif Diallo.

Propos recueillis par Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS