Après le président Condé, un sage aux malinkés du RPG: « notre opposition aux peuls… »

Elhadj Sekou Camara, président des sage du RPGComme nous l’annoncions précédemment, l’assemblée générale ordinaire du RPG arc-en-ciel s’est tenue à son siège national à Gbessia-aéroport, ce samedi 11 juin 2016. A part les décisions d’exclusion, de convocation et de rupture d’alliance, le reporter de Guineematin.com s’est également intéressé aux propos fracassants du président du bureau national des sages du RPG, Elhadj Sékou Camara. S’exprimant en langue locale maninka, le sage a bien dit vouloir s’adresser exclusivement aux malinkés.

Guineematin.com a décrypté pour vous ce percutant discours du premier sage du parti présidentiel, Elhadj Sekou Camara :

« Chers frères musulmans, écoutez-moi ! J’ai quelques mots à vous dire :

Nous, les malinkés, nous disons que si tu entends des gens discuter pendant très longtemps autour d’un sujet, c’est que la vérité n’a pas été dite ! Mais, nous, nous devons de nous dire la vérité, même si elle va nous frustrer. Pour les propos tenus par le Président Alpha Condé, ses pères, frères disons que quiconque aime Dieu, aime la Guinée. Le RPG, ajouté à la coordination manding, dont le doyen Elhadj Amadou Camara, prie tout le monde de pardonner. Ils disent que ce sont des propos tenus par leur fils. Alpha est leur fils, Alpha est leur jeune frère. Si Alpha a tenu des propos déplacés à l’endroit des malinkés, alors le manding, sous la houlette du doyen Amadou Camara, ses amis, implorent le pardon de tout le monde. Ton père t’appelle et implore ton pardon à cause de Dieu, en tant que digne fils, tu te dois faire quoi ? Aujourd’hui, mes propos ne s’adressent pas aux soussous. Je ne m’adresse pas aux peuls, ni aux forestiers, mais  aux Malinkés. Vous les malinkés, c’est vrai que c’est nous qui avons soutenu Alpha, c’est vrai que c’est nous qui avons porté Alpha haut, c’est vrai que nous avons tout pris pour lui. Mais,  ce qu’il a fait pour nous est largement supérieur.

Aujourd’hui, s’il commet une seule erreur, est-ce qu’à cause de cette erreur, nous nous devons oublier tout le bien qu’il nous a apporté ? Agir ainsi est une manière d’être reconnaissant envers le Professeur Alpha Condé ou une ingratitude ? Alors, nous les malinkés, nous ne devons pas nous laisser emporter par des mesquineries. La guerre qui nous oppose aux peuls est une guerre d’opposition. C’est une guerre entre partis politiques. Mais, ces mesquineries, ces propos belliqueux, c’est nous qui les entretenons. Les cadres malinkés qui nous dirigent, les malinkés qui tiennent les rênes du pouvoir, vous refusez d’aider les gens, vous refusez d’aider vos parents (cris de joie des militants, ndlr) ; sinon, que faire le m’as-tu-vu ou imposer les gens. Je ne m’adresse pas du tout aux peuls, ni aux soussous, ni aux forestiers, ce n’est nullement vous. Ce que j’ai à dire à mes parents malinkés, qu’ils sachent qu’ils ne savent que détruire. La guerre qui mine le parti, tu ne le verras nulle part ailleurs, ni chez les peuls, ni chez les soussous, ni chez les forestiers, seulement chez un malinkés ! Cessez ! Le professeur Alpha Condé est venu pour nous aider (larmes aux yeux du sage, ndlr). Je sais que vous n’avez pas oublié ce que nous avons enduré ! Où étaient ceux qui s’agitent aujourd’hui ? Les brimades, les cailloux qu’on nous jetait est-ce que nous avons dit un mot ? Est-ce que nous pouvions parler avant ? Est-ce que nos femmes qui se rendaient au marché pouvaient parler maninka ? N’est-ce pas les femmes malinkés étaient des esclaves une fois au marché ? Aujourd’hui, si on fait autant de bruit, je pense que c’est pour faire qu’Alpha Condé soit au pouvoir ? Ceux qui s’agitent aujourd’hui sont des ennemis du manding. Ce qui a commencé aujourd’hui n’est qu’un début, nous n’avons jusque-là pas tout vu. Donc,  nous nous devons faire attention et montrer à ces personnes qu’elles veulent plutôt bénéficier des avantages du parti et non le bien du parti.  Voici ce que j’avais à montrer aux fils du manding, car toutes les autres communautés s’entraident sauf les malinkés. Le professeur Alpha Condé répond à un nom malinké, de famille malinké, mais lui même n’est pas malinké, pour avoir grandi en Europe et donc issu d’une civilisation européenne ».

Propos recueillis par Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621.09 08 18

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS