Front commun contre Alpha Condé : Papa Koly et Makanera chez Cellou Dalein

Papa Koly, Makanéra Kaké et chez Cellou Dalein.jpg0Le ministre conseiller à la présidence de la République et président du GRUP, Papa Koly Kourouma et l’ancien de la communication Alhousseiny Makanera Kaké, étaient ce mardi, 14 juin 2016, chez le chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters. Cette rencontre qui a duré une heure d’horloge a eu lieu au quartier général de l’UFDG à Hamdallaye et visait à faire front commun contre leur adversaire, en l’occurrence le régime Alpha Condé.

A la sortie de cet entretien, le président de l’UFDG, Elhadj Cellou Dalein Diallo, a dit sa satisfaction de voir l’opposition grandir et surtout de constater que les gens prennent conscience que le pays est en danger !

« Je suis très heureux de recevoir au sein de l’opposition des cadres  pétris d’expérience comme Makanera Kaké, Papa Koly Kourouma et d’autres qui vont venir apporter leur contribution à la lutte que l’opposition mène depuis un bon moment pour l’avènement  d’une vraie démocratie et l’Etat de droit. Les gens ont compris que le pays est en danger et ils sont déterminés à mener la lutte pour résister et œuvrer pour l’instauration de la démocratie et de l’Etat de droit dans notre pays », a dit le chef de file de l’opposition guinéenne.

Elhadj Cellou Dalein Diallo a surtout rappelé que la Guinée a beaucoup reculé depuis que le président actuel est au pouvoir : « Depuis que Alpha Condé est là, nous avons beaucoup reculé en termes d’unité nationale, de démocratie, de développement, en terme de protection des droits humains… », a regretté le président de l’UFDG.

C’est donc pour mieux lutter contre cette décadence et redonner l’espoir aux Guinéens que les opposants comptent unir leurs forces et leurs énergies, a rappelé le patron de l’opposition guinéenne.

Pour sa part, le ministre conseiller à la présidence de la République et président du GRUP, Elhadj Papa Koly Kourouma, a rappelé que c’est suite à leur rencontre à Paris, qu’ils ont jugé nécessaire de venir voir Cellou Dalein Diallo pour former une opposition forte et indivisible, pouvant contrecarrer la division que le président Alpha Condé cherche à imposer aux Guinées.

De son côté, l’ancien ministre de la Communication, Alhousseiny Makanéra Kaké, il a dit qu’il faut retirer à Alpha Condé son arme favorite ! «Comme l’arme favorite d’Alpha Condé est la division, pour assurer l’alternance, nous nous sommes dit qu’il faut retirer son arme favorite qui est la division.  C’est-à-dire consacrer l’union sacrée de toute l’opposition pour que demain, on ne parle que de l’opposition unique et indivisible», a-t-il annoncé.

Enfin, interrogé sur les propos du président de la République, le 28 mai dernier, qui ont suscité beaucoup de polémiques et d’indignation, Alhousseiny Makanéra Kaké a dit avoir déjà prévenu que le chef de l’Etat ne respecte aucun guinéen ! «On regrette que le président traite d’abord des citoyens de malhonnêtes, mais surtout les désigner par rapport à leur ethnie. Ça c’est encore plus grave », a dénoncé l’ancien ministre.

Bref, un front uni semble bien se préparer contre le régime Alpha Condé qui est aujourd’hui critiqué au sein même de sa base politique. Car, à part la fronde des jeunes du RPG arc-en-ciel, qui ont ouvert un bras de fer avec les dirigeants du parti depuis la nomination du gouvernement Mamady Youla, des murmures de dissidences se font entendre depuis le discours polémique du président au siège du RPG, le samedi 28 mai 2016. L’union sacrée des opposants ne pourrait donc que remuer le couteau dans la plaie d’un régime qui manque d’inspiration et de stratégies. Mais, est-ce le début de la fin ? Wait and see !

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227/ 654 416 922

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS