Examen d’entrée en 7ème : les candidats du centre Titi Camara se plaignent de l’épreuve de Géographie

élève, Mariam Camara, candidate
Mariam Camara, candidate

Comme annoncé dans nos précédents articles, les examens nationaux de la session 2016, ont été lancés, hier lundi 20 juin, sur toute l’étendue du territoire national. Ce sont les futurs collégiens qui on ouvert le bal, à travers l’examen d’entrée en 7ème année.

Après l’épreuve de Rédaction, qui n’a pas connu beaucoup de plaintes, c’est la Géographie qui a semblé difficile, si l’on en croit certains candidats du centre Aboubacar Titi Camara de Kagbelen, dans la commune de Dubréka.

Mariam Camara, candidate au CEPE (Certificat d’Etudes Primaires Élémentaires), a éprouvé certaines difficultés : « l’épreuve de Géographie était un peu dure, car je n’ai pas traité tous les questionnaires. En plus, les surveillants étaient rigoureux,  mais  je compte me rattraper dans les autres matières », estime la jeune écolière.

élèvesMême son de cloche chez le jeune Mamady Diaké Kaba : « aujourd’hui l’examen s’est bien déroulé surtout pour la rédaction. Mais l’épreuve de Géographie était dure et la surveillance très dure. Mais j’aurai mon examen d’entré en 7ème s’il plait à Dieu. Je demande à mes amis qui n’ont pas pu faire quelque chose de redoubler d’efforts afin de pouvoir bien traiter les autres épreuves », conseille Mamadi Diaké Kaba.

Ils sont au total 203 candidats, dont 100 filles, à se faire évaluer au centre Aboubacar Titi Camara.  Cet effectif est réparti  dans 7 salles de classes et encadré par 14 surveillants, soit deux par salle. Il faut noter qu’au lancement des épreuves, hier lundi à 9 heures 00, quatre (4) candidats manquaient à l’appel, dont trois (3) filles.

Fatoumata Djouldé Diallo pour Guineematin.com

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS