Insécurité: un citoyen agressé sous l’œil indifférent de deux gendarmes à Lambandji

GendarmerieLes faits se sont produits aux environs de 7 heures, dans la matinée de ce mardi 21 juin 2016. Il s’agit de deux présumés bandits qui ont agressé un conducteur de mototaxi entre Nongo et Lambangni, dans la commune de Ratoma, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Selon Abdoulaye Diallo, victime de cette attaque à mains armées, il est sorti très tôt ce mardi  pour aller chercher deux jeunes écolières qu’il devait déposées à leur centre d’examen. Mais, en cours de route, il est interpelé par deux jeunes hommes qui lui demandent de les déposer à Lambandji. Au début réticent, Abdoulaye finit par accepter l’offre des inconnus.

Arrivé aux confins de Nongo et de Lambangni, l’un des passagers lui demande de suivre une ruelle qui rentre dans le quartier. Juste après, un d’entre eux l’étrangle et s’en suit une bagarre entre les deux individus et le taxi-motard. « Ils ont voulu me poignarder et emporter ma moto, mais j’ai résisté tout en appelant au secours.  Heureusement que la population m’a donné un coup de main, pour non seulement retirer la moto qui était déjà à leur portée, mais aussi pour les arrêter. Ils détenaient des paires de ciseaux, des tournevis et des couteaux qu’ils se servaient dans notre bagarre ; mais, ils n’ont pas réussi à me blesser grâce à Dieu », explique-t-il.

Par la suite, c’est la Brigade Anti-Criminalité (BAC numéro 2) de Nongo qui est appelée pour qu’elle s’occupe des deux agresseurs.

La victime a confié également que la scène s’est produite devant des agents des services de sécurité mais qui sont restés inertes : « deux gendarmes armés nous ont trouvés en train de nous battre ; mais, ils n’ont même pas dit un seul mot », regrette-t-il.

Moussa Baïlo Barry pour Guineematin.com

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS