Labé : une élève de 14 ans kidnappée sur le chemin de son centre d’examen

Labé, carteUne candidate a raté les épreuves de l’évaluation du dernier jour de l’examen d’entrée en 7ème année. La raison ? Un kidnapping dont elle a été victime hier matin, alors qu’elle se rendait à son centre d’examen à Konkola, dans la commune urbaine de Labé, a confié à Guineematin.com, ce jeudi 24 juin 2016, les parents de la victime.

Très tôt, dans la matinée d’hier, mercredi 23 juin  2016, dernier jour de l’examen, Mariama Ciré Diallo, âgée d’environs 14 ans, a quitté son domicile, à Domby, un secteur du quartier Daka1, pour se rendre à son centre d’examen situé dans le quartier Konkola. Pour rapidement rallier son centre d’examen, elle aurait empruntée une mototaxi…

Mais, arrivée au carrefour Bilaly, le taxi-maître aurait signalé une crevaison. En conséquence, le conducteur lui aurait demandé de patienter, le temps pour lui de résoudre le problème.  Par peur d’accuser un retard, l’élève aurait décliné la demande du conducteur au profit d’un auto-stop. Malheureusement, sa volonté ne sera pas accomplie car elle stoppera le mauvais véhicule, à l’intérieur duquel se trouvaient 5 passagers, ses futurs kidnappeurs. Ces passagers auraient proposé à l’élève des comprimés contre une migraine dont elle se serait plainte à l’intérieur du véhicule. La prise de ces comprimés la conduira, par la suite, à un évanouissement pour une prise de conscience plus tard à Hafia, une sous préfecture située à 22 kilomètres de Labé !

« Après la crevaison que le conducteur m’a signalée, j’ai décidé de faire de l’auto-stop pour éviter d’être en retard. Dans la voiture, j’ai eu des maux de tête et ils m’ont donné des comprimés et un sachet d’eau pour soulager mon mal. Après avoir pris les médicaments, je me suis évanouie et me suis retrouvée plus tard dans une brousse. Quand je me suis réveillée, j’étais seule dans la voiture, les autres passagers étaient eux, à quelques mètres entrain d’échanger », a expliqué à Guineematin.com Mariama Ciré Diallo, interrogée sur sa mésaventure

Grace à son habilité, son courage et à sa malice, Mariama Ciré Diallo a pu s’évader et a ainsi échapper à cet enlèvement : « A mon réveil, j’ai ouvert doucement la porte et j’ai foncé dans la brousse pour m’enfuir sans attirer leur attention. Après plusieurs mètres de course, j’ai demandé à un inconnu rencontré le nom de la localité où je me trouvais. Ce dernier m’a répondu que nous étions à N’ghériabhè dans Hafia. J’ai poursuivi ma route et j’ai atterri dans un autre village, cette fois-ci, dans la sous-préfecture de Garambé, à 10 Km de Labé. Là-bas, j’ai raconté ma mésaventure à une famille d’accueil qui a mené des démarches pour informer mes parents de ce qui prévaut. C’est ainsi que ma maman a été alertée et elle est venue me chercher le même jour aux environs de 19 heures», a confié à Guineematin.com la victime.

A noter que les présumés kidnappeurs sont toujours en cavale. Mais, selon certaines sources, des investigations sont déjà en cours pour les traquer.

De Labé, Yayé Aissata Diallo, pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 620 03 66 65

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS