Question du 3ème mandat : « si la Constitution est claire là-dessus, pourquoi en parlez-vous ? », lance Taliby Dabo (interview)

Taliby DaboDans la matinée de ce lundi 27 juin 2016, c’est l’opérateur économique, Taliby Dabo de Kankan, qui a accordé une interview à des médias publics et privés guinéens, pour débattre de l’actualité sociopolitique nationale, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters. Il faut préciser que Taliby Dabo est expert électoral, politicien au sein du RPG Arc-en-ciel et patron de presse du côté de Kankan.

De ses rapports avec le professeur Alpha Condé

Répondant à la question d’un confrère sur ses relations avec le président Alpha Condé et les autorités administratives et communales de sa ville natale, Taliby Dabo dément les rumeurs selon lesquelles il influencerait ces autorités dans leur prise de décision. « Moi, je suis un homme très discret généralement. C’est vrai qu’il existe une certaine intimité entre moi et le président de la République. Depuis 2010, je suis son expert électoral ! Donc, forcément il y a un fort lien entre nous. Mais, j’évolue dans l’ombre et vous ne l’entendrez nulle part dire que Dabo est son expert électoral. J’ai fait le tour de la Guinée, dans toutes les préfectures. J’ai fait ce qu’il fallait faire sur le plan technique pour que la victoire soit acquise », a expliqué Taliby Dabo.

De la fermeture temporaire de son groupe de médias, notamment la radio Baobab FM

Taliby DaboIl y a de cela quelques temps la Haute Autorité de la Communication (HAC) avait procédé à la fermeture de la radio Baobab FM, pour disait-on à l’époque non-conformité aux règles en la matière. Mais quelques temps après la radio a recommencé à émettre, et certains avaient vu une main des autorités derrière pour précipiter la réouverture de la station.

« Pourquoi je m’opposerai à la loi ? Tous les guinéens sont libres de créer un organe de presse. Face à la désinformation qui prévalait à Kankan, j’ai décidé de créer Baobab FM et Faso TV. Avant cela même, je suis venu personnellement à la radio Milo FM pour payer le salaire des employés. Ma radio Baobab FM a té fermée parce que la HAC  a été maladroite. Moi j’étais en règle, j’ai fait ce que la loi demandait. Mas je crois que la HAC ne s’est pas entourée de toutes les informations concernant la radio Baobab FM avant de la suspendre. Quand je suis retourné à la HAC avec mes documents que j’ai exhibé, ils se sont retrouvés en position de faiblesse. Alors ils ont demandé à ce que la radio soit rouverte. Tous les commissaires m’ont donné raison et ils sont revenus sr leur décision », a fait savoir monsieur Dabo.

Du discours controversé d’Alpha Condé le 28 mai dernier au siège du RPG-Arc-en-ciel

Après la sortie du professeur qui parle de l’ethnie Malinké, Taliby Dabo s’est fait remarquer en cherchant à démentir ou à recadrer les propos prêtés à Alpha Condé, qui aurait qualifié certains cadres Malinké de « malhonnêtes ». Mieux, Taliby Dabo avait soutenu que ce fameux discours est la meilleure prestation du professeur. Il n’avait pas manqué de critiquer violemment la lettre ouverte (de protestation ?) adressée à Alpha Condé par des cadres influents du RPG-Arc-en-ciel : Dr. Ousmane Kaba, Mamady Diawara et Sékou Savané. Sur la question le natif de Kankan campe sur sa position, tout en précisant qu’un éventuel retour de ces 3 cadres au sein du RPG n’est pas de son ressort, car n’étant pas membre du Bureau Politique National du parti : « j’ai été vraiment surpris d’entendre des propos qui ne viennent pas du contenu du message que le président a passé a siège. Je crois le président Alpha Condé  voulu rappeler l’histoire du RPG. Il y en a qui ont bien fait et il y en a aussi qui ont mal fait. Alors il a parlé de ceux là qui ont bien fait et de ceux qui ont mal fait au parti. Personne ne peut parler de l’histoire du RPG et de son leader mieux que lui-même Alpha Condé.  C’est lui qui l’a conçu, qui a mené des contacts, qui a évolué dans la clandestinité jusqu’à la création du RPG. Vous ne pouvez pas dire plus que lui. Mais le discours a été dénaturé, ça a été mal interprété. Mais je crois qu’il y en a qui ont fait peut être exprès. J’ai écouté 17 fois le discours du président et j’ai fait passer ce discours sur la radio Baobab en direct ce jour-là. On réécouté le discours et Alpha Condé n’a jamais dit que les cadres malinkés sont malhonnêtes. Ça n’existe pas dans le discours. Il n’a jamais dit aussi malinké, malinké c’est quoi ? Il n’a pas meilleur discours que celui-là », soutient mordicus cet inconditionnel du président Condé.

Monsieur Taliby Dabo estime que le président de la République s’est par contre attaqué à certains extrémistes du parti qui ne veulent pas entendre parler d’une autre ethnie. « Il y en a qui ne veulent que leur pat de malinké, seulement pour eux. Mais le RPG n’appartient pas seulement aux malinkés. Je le dis et j’insiste. Si vous avez un parti politique qui appartient à une ethnie vous êtes foutus. Vous ne pouvez jamais être président de la république si vous ne comptez que sur une ethnie. C’est ce que le président a toujours refusé », confie notre interlocuteur.

De ses rapports avec Dr Ousmane Kaba

L’un des signataires de la lettre ouverte et exclu du RPG –Arc-en-ciel par le BPN, Dr Ousmane Kaba, n’est plus en odeur de sainteté avec Taliby Dabo. « Le rapport politique si ça existait, ça n’existe plus à partir du moment où il a été exclu du parti. Avant il n’y avait pas de problèmes. Mais quand la lettre a été signée je m’étais révolté contre ses 3 auteurs. J’ai dit qu’ils ont menti. Par rapport à l’enregistrement je crois qu’Ousmane Kaba n’était pas à une réunion familiale. Il a convié des jeunes, des gens à venir chez lui. J’avoue que l’enregistrement là je l’ai eu comme vous. Et quand j’ai pris vent de cela j’ai participé à sa large diffusion. C’est ça aussi le politicien. Nous en avons fait des CD qu’on a remis au BPN. Il n’y avait pas que lui, on a passé la voix de Capello et la voix du secrétaire général de la sous-section de Karfamoriyah où la réunion a eu lieu. Peut être que Dr Ousmane Kaba ne s’est pas entouré d’un certain nombre de garde-fous, il y a eu fuite. Mais je n’ai jamais été chez lui pour participer à une réunion quelconque », soutient Taliby Dabo.

Par ailleurs, monsieur Dabo n’a pas occulté le manque de communication au sein du RPG. C’est une chose connue, selon lui et il rassure que le RPG est entrain de peaufiner cette cellule de communication pour qu’elle puisse anticiper.

Du troisième mandat pour Alpha Condé  

Taliby Dabo pointe un doigt accusateur sur ceux qui avaient posé la question du 3ème mandat à Alpha Condé de vouloir créer des situations de confusion. « C’est de la rumeur tout ça. Ne faites pas du mal à la loi, il fat respecter l’esprit de la Constitution. Quand le président que la question appartient au peuple, il n’a pas menti. Personne n’a la possibilité de modifier cette loi sur les mandats. Il a dit que cela le dépasse. Il a simplement voulu renvoyer cette question. Vous savez à force de parler de ça, vous-mêmes vous l’amenez à ça. Si la Constitution est claire pourquoi vous en parlez ? », interroge-t-il.

Guineematin.com vous propose la version vidéo de l’intégralité de cette grande interview dès que les conditions techniques- notamment la connexion internet- nous le permettront.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS