AbloguiPour permettre à la population guinéenne de suivre et d’apprécier le niveau de réalisation des multiples engagements promis par le Président de la République, l’Association des Blogueurs des Guinée (ABLOGUI) a lancé une plate-forme Web appelé LAHIDI (www.lahidi.org).

Cette plate-forme de suivi et d’évaluation des promesses  du Président de la République et de son gouvernement a été examinée et validée ce vendredi 1er juillet 2016 à travers un atelier qui s’est tenu dans un réceptif  hôtelier de la place, a constaté  Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Pour expliquer le contenu de cette plate-forme, le président de ABLOGUI, Fodé Sanikayi Kouyaté, a fait savoir que le projet LAHIDI(Promesses en langue Soussou) vise à répertorier, suivre de façon permanente et attribuer des verdicts d’évaluations citoyennes à l’ensembles des différentes promesses du Président de la République tenues pendant la période électorale de 2015 et au cours de son mandat. Il a dit que  LAHIDI s’intéresse aussi aux promesses faites par le Premier ministre et son gouvernement à travers sa déclaration de politique générale et le respect des feuilles de routes des ministres.

Monsieur Kouyaté précise que pour le moment, ils n’ont exploité  que  deux documents de base notamment : le projet de société du Président de la République de 2015 et la déclaration de politique générale du Premier ministre. « Ce qui fait un totale de 430 promesses  que nous avons répertorié dans les différents secteurs. Il y a d’autres qui suivront notamment dans les meetings, les feuilles de routes des ministres, les annonces du gouvernement et autres », a-t-il cité.

Il a laissé entendre qu’il est possible pour chaque citoyens de pouvoir proposer et de soumettre des promesses qu’ils ont eux-mêmes entendus du Président de la République des différentes sources. «Il suffit de nous les spécifier et nous, nous chargeront bien évidemment de les mettre sur la plate-forme et ensemble, nous allons faire le suivi », a-t-il promis

Selon eux, pour mieux évaluer et suivre ces promesses, ils ont des verdicts au nombre de 12 qui tiennent comptent de l’ensemble de l’évolution des promesses : « C’est sont ces verdicts là que nous allons attribuer à chaque promesse. Ces verdicts par défaut sont entre autres : pas encore réalisé, brisé, dans le délai, en cour de réalisation, en retard, non tenu, partiellement tenu, imprécis », a-t-il énumérer.

Tout en appréciant le projet de cette plate-forme, le chargé de programme à OSIWA, Mamadou Diallo, dira que les dirigeants sont mandatés par la population. Alors, il faudrait que « ces gens qui dirigent les fonds publics, soient responsables vis-à-vis de la population qu’ils représentent.  S’il y a une opacité dans la gestion et on ne demande pas de compte, ça risque d’encourager ceux qui gèrent à ne pas se soucier trop de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption, ou à remplir les promesses qu’ils ont faites », a-t-il souligné.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227/654 416 922    

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin