ministre de la Pêche, André Pacha LouaC’est une bonne nouvelle pour la Guinée ! La Commission européenne vient de proposer la levée du «carton rouge» et des mesures commerciales liées aux produits de la pêche de la République de Guinée, à la suite d’importantes améliorations à la gouvernance de la pêche nationale et à la lutte contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, a appris Guineematin.com d’un communiqué du Commissaire européen à l’Environnement, des Affaires maritimes et de la pêche, Karmenu Vella, publié sur le site officiel de la commission de l’Union européenne.

Mais, selon une source consultée par Guineematin.com, il reste à la Guinée une marche pour atteindre la levée de cette sanction européenne.

Selon nos informations, c’est la DGMARE (direction générale des affaires maritimes et des pêches)- qui a déjà envoyé ici, en Guinée, plusieurs missions- qui a constaté et salué les efforts de la gouvernance des pêches. Elle a alors fait des propositions à la Commission. C’est donc la commission qui a adopté aujourd’hui ces propositions et a adressé une demande au conseil des ministres de lever la sanction infligée à la Guinée. Généralement, ces genres de demandes sont approuvées telles ou amandées par le conseil qui demandera finalement à la commission de publier la décision. Dans les conditions normales, cela se fera bientôt. Mais, ce n’est pas le cas pour le moment, a appris Guineematin.com ce mercredi 13 juillet 2016.

En tous les cas, le ministre guinéen de la pêche doit se féliciter d’avoir obtenu ce satisfecit de la commission et il prie sans doute avec tous les Guinéens que cette levée intervienne le plus rapidement possible.

A rappeler que la Guinée est sous sanction de l’Union européenne depuis novembre 2013, après avoir été menacée (carton jaune) un an plus tôt. Mais, le manque de leadership et la cupidité des responsables de la pêche guinéenne de l’époque nous a fait plonger dans ce trou d’où le ministre André Loua cherche à nous faire sortir !

En attendant l’effectivité de cette sortie de la Guinée de la liste des pays non coopérants, le ministre André Loua mérite d’être félicité ! Il est vrai qu’il n’a fait que son travail, ce pourquoi il a été nommé, mais ce n’est malheureusement pas fréquent de voir dans notre cher pays des compatriotes se battre (comme André Loua est en train de le réussir) pour sortir les Guinéens des difficultés ! Nos gouvernants et autres hauts cadres de l’Etat mettent rarement l’énergie sur le travail et la mission à eux assignée ; au contraire, ils passent le plus clair de leur temps à chercher des ragots et autres fausses nouvelles sur des adversaires réels ou imaginaires à colporter à la présidence de la République pour prétendre aider le chef de l’Etat…

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin