OIMCe jeudi 21 juin 2016, la salle de conférence de la préfecture de Lola a servi de cadre au lancement officiel des activités de surveillances communautaires, une centaine de ressortissants des villages et sous-préfectures, a constaté sur place Guineematin.com à travers son correspondant local.

L’objectif de cette rencontre est d’impliquer les membres des communautés pour l’identification, la notification aux autorités de tout cas suspect de maladie à potentiel épidémique tel qu’Ebola la rougeole le choléra.

Selon monsieur Innocent Kokou Abresse, chef du sous bureau de l’OIM N’zérékoré, ce système de surveillance sanitaire vise à prévenir l’épidémie au sein de nos communautés. « Les agents de santé communautaire vont recevoir des matériels tels que des vélos, des téléphones, des sacs, des crédits mensuels, des chargeurs solaires, des bottes, des imperméables, des registres et des motos, des panneaux solaires pour les chefs de poste de santé, ainsi que d’autres outils techniques ».

Pour monsieur Innocent Kokou, « ces matériels ne doivent pas être utilisés à des fins personnelles. Ils vous ont été donnés pour faciliter votre travail de sentinelle épidémiologique par le système de surveillances à base sanitaire ».

Enfin, le préfet de Lola, monsieur Sâa Youla Tolno, a dit sa satisfaction pour cette action, tout en prodiguant des conseils aux participants pour la restitution de cette journée aux villageois pour éviter des dysfonctionnements entre les agents et les villageois, afin que la confiance règne entre les communautés et les agents de santé communautaire.

Cette cérémonie s’est achevée aux environs de 12 heures par une prestation théâtrale sur la sensibilisation des réticences, de transfert de malade par des agents de santé.

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin