Pita, préfectureDans la journée du dimanche, 31 juillet 2016, Madame Fatoumata Bah, âgée de 55 ans, a été agressée et poignardée par un coupeur de route non encore identifié à Séré Bouré, un village relevant de la commune rurale de Timbi-Madina, dans la préfecture de Pita, Région Administrative de Mamou, en Moyenne Guinée, a appris un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Selon Souleymane Bomboli Barry, responsable de la PCUD à Pita et le correspondant préfectoral de la radio BTA FM, au cours de cette attaque, la victime a reçu un coup de poignard un reçu un coup de poignard qui a ouvert une blessure profonde et large au niveau de flanc gauche. Le présumé auteur de cette agression a réussi à emporter avec lui un sac à mains contenant 505 mille francs guinéens et un téléphone, selon la victime qui a été évacuée à l’hôpital régional de Labé, en raison de son état jugé critique par les services de santé de Pita.

La victime, Mme Fatoumata Séré Bah, mariée dans le village de Thioukko N’Diounngol, relevant de la commune rurale de Timbi-Madina a reçu ces coups et blessures volontaires suite à une longue lutte entre elle et le présumé coupeur de route toujours en caval.

Ironie du sort ! Cette agression physique contre une femme de Timbi-Madina par un présumé bandit intervient juste au lendemain de l’organisation dans la commune urbaine de Pita par l’ONG Femmes, Développement et Droits Humains d’une caravane de sensibilisation contre les violences basées sur le genre. Cette manifestation pacifique visait à dénoncer les nombreux cas de viol enregistrés dans Pita et ses environs.

 Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin