Mohamed CamaraMohamed Camara, juriste très connu de l’opinion publique guinéenne et internationale, travaillant au ministère des Affaires étrangères, a constaté la présence inhabituel des agents de la sécurité autour de son bureau et près de son véhicule dans la soirée d’hier, vendredi 05 août 2016.

Joint par Guineematin.com pour en savoir un peu plus, le chargé de communication de la gendarmerie nationale avait dit disposer de peu d’informations dans un premier temps. Mais, après vérification, le commandant Mamadou Alpha Barry a informé un de nos journalistes qu’il ne s’agissait que d’une visite du Général Ibrahima Baldé, haut commandant de la Gendarmerie nationale, à un ami dont le bureau est contigu à celui du juriste et que c’est par un pur hasard que les agents de sa garde se sont arrêtés près du véhicule du juriste, qui a récemment dénoncé la procédure d’interpellation du député de l’opposition, Ousmane Gaoual Diallo.

A son arrivée au ministère des Affaires étrangères, le reporter de Guineematin.com n’a pu trouvé ni les agents de la sécurité, ni le juriste. Mais, Mohamed Camara a accepté finalement de recevoir le journaliste chez lui pour un entretien que nous avons filmé.

Selon le juriste, l’officier de communication de la gendarmerie nationale, le commandant Mamadou Alpha Brry lui a dit au téléphone être informé de la menace d’arrestation, ainsi qu’un certain Mandjou, avant de le rassurer…

Guineematin.com vous propos, ci-dessous et en vidéo, l’entretien que Mohamed Camara a accordé à un de nos reporters qui s’est rendu chez lui dans la soirée d’hier, vendredi 05 août 2016 :

Entretien réalisé par Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin