Hadja Halimatou Dalein Diallo.jpg0L’épouse du chef de file de l’opposition guinéenne s’était engagée à réaliser un pont à Kenketen Nord, un quartier de Coyah, ce mardi 09 août 2016. Mais, cette œuvre sociale a été perturbée par l’honorable Sékou Camara, député du RPG arc-en-ciel (liste nationale) et le président de la délégation spéciale Coyah, a constaté Guineematin.com, à travers son envoyé spécial.

Hadja Halimatou Dalein Diallo s’était rendue à Coyah pour honorer une promesse qu’elle avait faite aux jeunes de Kenketen Nord, suite à un match de gala qu’ils avaient organisé au nom de son époux, Elhadj Cellou Dalein Diallo. Cette promesse de la première Dame de l’opposition guinéenne était de construire un nouveau pont en lieu et place de l’ancien qui se trouve être trop bas, de sorte que lorsqu’il pleut, les ordures et les eaux de ruissellement le submergent, obstruant ainsi le passage.

Mais, surprise ! A l’honorable Sékou Camara, un député originaire du coin ; et, Dr. Mamadouba Coyah Bangoura, président de la délégation spéciale de Coyah, en ont décidé autrement ! Un refus catégorique d’un don qui a été sollicité et qui était très attendu des populations de Kenketen nord, qui ont d’ailleurs manifesté un moment devant la cour de la commune urbaine contre l’absurdité de cette attitude.

Dr. Mamadouba Coyah Bangoura, président de la délégation spéciale de Coyah

Dr. Mamadouba Coyah Bangoura, président de la délégation spéciale de Coyah

Interrogé par les journalistes qui accompagnaient la donatrice du pont, Dr. Mamadouba Coyah Bangoura, président de la délégation spéciale de Coyah a d’abord dit n’avoir reçu aucun courrier faisant état de la construction d’une infrastructure dans sa commune, avant de se rétracter pour dire qu’il n’a reçu le courrier que la veille. « Sinon, qui peut refuser qu’on te fasse un pont ? Qui peut refuser qu’on te fasse des édifices ? Qui peut refuser le développement de sa commune ? Sinon, pourquoi je suis là ? C’est le conseil qui décide. S’il y a une faisabilité, nous allons autoriser », a-t-il dit, invoquant des dispositions du code des collectivités locales.

Honorable Sékou Camara, député du RPG arc-en-ciel

Honorable Sékou Camara, député du RPG arc-en-ciel

Pour sa part, l’honorable Sékou Camara ne va pas par quatre chemins ! Le député du RPG arc-en-ciel ne veut surtout pas Hadja Halimatou Dalein Diallo fasse ses actions de bienfaisance dans sa zone géopolitique. Qui sait ? « Au moment où je construisais ce pont, je n’avais pas d’argent. Maintenant que je suis député, j’ai un peu de moyens, je vais construire trois ponts de ce genre », a-t-il promis…

De son côté, Hadja Halimatou Dalein Diallo a expliqué avoir répondu à un besoin social exprimé par des citoyens guinéens qu’elle veut juste aider. « Il y a trois semaines, j’étais invitée par les jeunes de cette localité à un match de gala portant le nom de Cellou Dalein Diallo. La jeunesse m’a demandé de leur venir en aide parce qu’ils ont un problème de pont. Donc, je suis venu, j’ai constaté les dégâts. La semaine dernière, j’ai pris le machiniste pour faire l’état des lieux. J’ai demandé à la jeunesse de contacter les autorités locales pour qu’on puisse réaliser le projet. Ils m’ont dit depuis avant hier que c’est chose faite, que la Mairie a signé le papier autorisant le travail »…

Hadja Halimatou Dalein DialloEnfin, frustrée de n’avoir pas pu aider ces nécessiteux, Hadja Halimatou Dalein Diallo n’a pas aimé ce « manque de patriotisme » ! Face aux journalistes, elle a dit son incompréhension des autorités communales et du député du RPG arc-en-ciel. « Ce pont est là depuis quand ? », interroge-t-elle, surprise que le député ne fasse pas le travail pour soulager les citoyens et ne laisse même pas ceux qui veulent aider…

De retour de Coyah, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin