Tribunal de première instance de MafancoDans le dossier judiciaire opposant  Mouctar Condé et Ismaël Barry, le Tribunal de Première Instance de Mafanco a rendu le verdict, hier jeudi 11 août 2106. Le Tribunal a condamné Ismaël Barry à un mois de prison ferme et au payement d’une amende de 40 000 francs guinéens, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Agé de 20 ans, célibataire sans enfant, le portefaix  Ismaël Barry est poursuivi par Mouctar Condé pour dommages à la propriété privée. Infraction prévue et punie par les articles 521 du code pénal guinéen. Selon le prévenu, Ismaël Barry, c’est le 28 juin 2016, au moment où il faisait traverser des bagages sur la chaussée du marché d’Entag, dans la commune de Matoto, qu’un véhicule a failli le reverser. Et pour se sauver, il a jeté le fardeau qu’il avait sur sa tête sur le pare-brise de la voiture monsieur Condé. Toute chose qui a cassé le pare-brise. C’est ainsi que ce dernier l’a arrêté, puis il a saisi les autorités en demandant réparation.

S’exprimant sur cette affaire, le ministère public, par la voie de Mamady Lazare Bauret, dit que comme c’est une propriété privée qui a été endommagée, la victime est en droit de réclamer réparation. C’est pourquoi, explique le procureur, pour ce comportement qui a causé préjudice à l’encontre de monsieur Mouctar Condé, le ministère public requiert de le retenir dans les liens de culpabilité du délit de dommages à la propriété privée. « En application de l’article 521 du code pénal je requiers de le retenir 15 jours de prison ferme et 40000 francs guinéens d’amende » a requit le procureur.

Ainsi dans sa délibération, la présidente du tribunal, madame Kalo Bamba, a condamné Ismaël Barry à un mois de prison ferme et 40.000 francs guinéens d’amende. Il devra dédommager complètement la partie civile.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel:654 416 922/ 664 413 227

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin