HamdallayeDans l’après-midi de ce lundi 22 août 2016, la circulation a été perturbée sur l’axe Hamdallaye-Bambéto et Carrière-Hamdallaye par une manifestation des jeunes taxi-motards. Les protestataires dénonçaient une décision gouvernementale, interdisant  la circulation de leurs engins dans la capitale à constaté Guineematin.com sur place.

Cette dizaine de jeune protestataires disaient ne pas comprendre et n’accepteront pas cette décision gouvernementale qui pour eux est une entrave à une liberté et les obligeraient à vivre des activités illicites…

Parmi les manifestants interrogés sur place par un reporter de Guineematin.com, certains n’hésitent pas à citer des actes répressibles et délictuels qu’ils pratiqueraient si le président Alpha Condé et son gouvernement interdisent leur gagne-pain.

Peu après une médiation des agents de la gendarmerie de Hamdallaye, qui avaient réussi à libérer la circulation, les protestations ont recommencé à Concasseur. Mais, après d’autres négociations, les conducteurs des motos taxis ont finalement libéré la circulation, sans renoncer à d’autres actions.

A rappeler que cette protestation des conducteurs des motos taxis était l’oeuvre des jeunes conducteurs, soutenus par certains passagers qui trouvent ce moyen de transport plus efficace face aux innombrables embouteillages de Conakry. Et, ce sont seulement les motos qui peuvent atteindre certaines zones reculées de Conakry, avec l’insécurité qui décourage certains piétons, surtout quand on n’est pas du quartier…

Pour leur part, les autorités et certains automobilistes accusent les taxi-motards d’être une source d’insécurité et d’occupation anarchique des différentes rues de la capitale guinéenne.

A suive !

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 620848501

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin