Baïdy AribotL’espoir d’une décrispation de la situation sociopolitique dans notre pays se profile à l’horizon avec l’invitation faite par le professeur Alpha Condé au chef de file de l’opposition. Tel est le point de vue exprimé ce jeudi 25 août 2016, par Baïdy Aribot, député de l’UFR, que Guineematin.com a joint au téléphone.

 L’élu de Kaloum dit que c’est une bonne initiative : « cette initiative va certainement amener à décrisper la situation politique dans le pays. Nos collègues de l’opposition républicaine vont certainement revenir autour de la table. Je pense qu’il faut privilégier le dialogue et cela ne peut se faire qu’autour de la table. Il faut que les guinéens apprennent à se parler en lieu et place de la violence politique. Donc, nous nous en réjouissons et nous pensons que Cellou Dalein, le chef de file de l’opposition, répondra à cette invitation », a estimé Baïdy Aribot.

Interpellé sur les nombreuses rencontres et autres accords signés mais non appliqués, Baïdy avoue que c’est bien un problème. Il ajoute que cela n’empêche cependant d’aller au tour de la table pour trouver des solutions et voir qui ne respecte ses engagements. « On ne peut pas faire ce dialogue sans l’UFDG qui est une force politique dans le pays. Donc, avec cette invitation le président veut que le dialogue soit relancé. Nous pensons que les accords n’ont pas été appliqué en partie et qu’il faut les appliquer. C’est autour de la table qu’on peut obtenir des garanties. A partir de là le gouvernement sera responsable de l’application ou de la non application  des accords une fois qu’on ait fini de trouver un compromis », a dit l’élu de l’Union des Forces Républicaines.

Propos recueillis par Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin