Lola, commune urbaineDans la soirée de ce lundi 29 août 2016, le président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Lola, monsieur Tayi Jules Doré, a informé la population de l’arrestation du second suspect du meurtre de la fille Dénise Sagno, a appris Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Selon monsieur Tayi Jules, le second présumé, Félix CHERIF, peintre de profession, a été arrêté dans la commune de Lola ce lundi même et transféré directement à N’zérékoré.

A en croire le président de la délégation spéciale de Lola, des journalistes iront prendre leurs auditions du présumé assassin afin de mieux informer la population sur les raisons de l’assassinat de Dénise Sagno le 15 août dernier dans le quartier Thiéta.

Concernant le lieu de son jugement, monsieur Tayi Jules Doré a promis de plaider auprès du procureur général de N’zérékoré afin que le jugement se fasse à Lola.

De son côté, le commissaire divisionnaire Sékouba Camara a révélé que le second présumé assassin, Félix Chérif, résidait toujours à Lola depuis la commission de ce crime. Il n’a donc été arrêté que ce lundi, aux environs de 16 heures, après de longues enquêtes.

Rappelons que le lundi 15 août dernier, les deux jeunes (Yènè Guemou et Félix Chérif) sont accusés d’avoir violé et tué, puis transporté près de la rivière Tighen, la petite Dénise Sagno, qui était venue en vacances chez son homonyme, madame Dénise Lamah.

L’un des présumé assassin, Yènè Guèmou avait été arrêté sur le champ avec Cécé Monèmou, dit l’enfant noir, propriétaire du bâtiment dans lequel logeait les présumés assassins. Mais, le retard des enquêtes, surtout l’arrestation de ce dernier présumé assassin avait révolté les populations de Lola, notamment les femmes, à manifester dans la rue demandant même le départ de certains cadres pour incompétence.

Nous y reviendrons !

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin