HajjInitialement annoncé pour hier, dimanche, le voyage des pèlerins inscrits au compte de la ligue Islamique nationale n’aura malheureusement pas lieu ce lundi. Selon monsieur Ibrahima Bangoura, inspecteur général des affaires religieuses, rencontré au centre islamique de Donka par un reporter de Guineematin.com, il ne pourrait y avoir de voyage pour les pèlerins de la ligue que demain, si l’avionneur, Turkishairlines respecte le rendez-vous.

Cette situation intervient malgré les multiples assurances faites jeudi dernier par le secrétariat aux affaires religieuses.

A en croire l’inspecteur général des affaires religieuses, monsieur Ibrahima Bangoura, les passeports des candidats  au pèlerinage sont en attente d’être visés par les autorités saoudiennes. En effet, selon notre interlocuteur, les autorités ont payé les frais du séjour des 7200 pèlerins aux lieux saints de l’Islam. Ces frais couvrent le transport terrestre de Médine-Macka, Macka-Mina, Mina- Arafa, Arafa-Mina, Mina-Djedda), mais aussi à la restauration.

Pour rappel, le retard accusé dans la livraison des visas s’expliquait par le fait que le montant versé au préalable ne pouvait pas couvrir les frais pour les 7200 places accordées à la Guinée.

Pour le moment, les candidats au pèlerinage doivent encore patienter : « pour obtenir le visa il faut deux jours. Si l’avionneur est aux rendez-vous tous les pèlerins  partiront d’ici pour l’Arabie Saoudite », a dit l’inspecteur général des affaires religieuses.

Selon certaines indiscrétions, à la ligue islamique de Donka, même des guides devant accompagner les candidats pour le pèlerinage n’étaient pas totalement identifiés. Sur les quatre vingt (80) guides devant effectuer le déplacement, seulement trente (30) ont pu voyager. La liste des  50 autres guides n’a été valide qu’aujourd’hui, lundi 29 août, aux environs de 10 heures.

Pour l’instant, seulement neuf vols (soit 351 passagers par vol) auraient quitté Conakry pour la Mecque.

Au niveau des agences privées, tout se passe bien. A en croire un des responsables qui a requis l’anonymat, tous les candidats de son agence ont eu leurs visas. Sur les 495 plus de 250 ont déjà effectué le déplacement. Et le reste n’attend que le quitus de la ligue pour quitter Conakry.

Pendant ce temps, le secrétariat général des affaires religieuses prévoit une énième communication ce lundi à 20 heures, alors que les candidats au pèlerinage sont toujours dans l’incertitude.

Abdoulaye Oumou Sow pour  Guineematin.com 

Tél.: (00224) 620 848 501

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin