Sidiki Touré du RPG arc-en-ciel 1Dans la perspective du dénouement politique espéré avec la rencontre entre le chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé et le chef de file de l’opposition, Elhadj Cellou Dalein Diallo, Guineematin.com donne la parole aux différents acteurs politiques du pays pour recueillir leurs avis.

Selon Aboubacar Sidiki Touré, un des responsables de la communication du parti du parti au pouvoir, une réunion du Bureau politique du RPG doit se tenir ce mardi 30 août 2016, pour se pencher sur la question. « Déjà, le bureau politique se réunira ce mardi pour harmoniser les différents points de vue. En fait, le seul point sur lequel on estime qu’il faut revoir surtout, c’est l’élection des chefs des quartiers. C’était dans notre lettre que nous avons adressée au ministre de l’Administration dans les récentes  consultations. Et, c’est le point sur lequel, nous avons beaucoup insisté. Nous, nous estimons que les chefs des quartiers ne doivent pas être élus parce que les quartiers ne sont pas des collectivités locales. Ce sont des secteurs administratifs qui n’ont pas de statut de collectivité locale. Donc, ils ne sont pas des porteurs de projets. D’ailleurs, partout dans le monde, les chefs de quartiers ne sont pas élus », a dit Aboubacar Sidiki Touré.

Revenant sur les attentes de son parti à la sortie de la rencontre à Sékoutouréya, monsieur Sidiki Touré a rappelé : « Le chef de l’Etat est au dessus de tout. Ce n’est pas lui qui va débattre de la position de la mouvance avec l’opposition. Mais, il a appelé les responsables des deux camps pour que chacun essaie de travailler sur sa position afin de trouver une solution. Il joue le rôle de médiateur. Chacun va étaler ses revendications et le chef de l’Etat va les amener à se parler et à s’écouter de manière à ce qu’un consensus soit trouvé », a-t-il dit.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin