manifestation Les jeunes des quartiers Tafory et Gangan, dans la commune urbaine de Kindia, sont à nouveau descendus dans la rue, ce lundi 5 septembre 2016, pour exiger le retour du courant électrique dans leurs quartiers. Ils dénoncent les promesses non tenues par les agents d’Electricité De Guinée (EDG) qui avaient pris l’engagement de  régler le problème, a constaté Guineematin.com, à travers son correspondant local.  

Alors que toute la ville des agrumes s’attendait à un dénouement  heureux entre les responsables des différents quartiers plongés dans l’obscurité et les autorités communales de Kindia, une nouvelle émeute  a encore eu lieu au  quartier Gangan et environs. De nombreux jeunes de ces quartiers ont  barricadé  la route principale pour demander  à la société EDG de respecter ses engagements : « nous sommes encore sur la rue aujourd’hui pour  protester contre les fausses promesses d’EDG. Lors de notre dernière manifestation, ils  nous ont dit que nous aurions le courant dans 48 heures. C’est vrai que le transformateur est venu, mais aucune opération n’est en court pour nous fournir le courant et on s’est patienté depuis plusieurs jours. Comme  nous avons compris qu’ils ne veulent pas prendre les choses au sérieux, nous sommes encore dans la rue pour nous aider à avoir le courant sinon, il n’y aura aucun passage ici, jusqu’à nouvel ordre », déclare Fodé Camara, l’un des manifestants.

Interrogé sur ce sujet par Guinéematin.com, le porte-parole de l’EDG Kindia a expliqué que les travaux devraient démarrer  ce lundi : «  on ne peut pas installer le transformateur comme ça. Il faut revoir les lignes avant de  distribuer et, depuis la semaine dernière, l’équipe qui s’occupe de ces travaux est  constituée et elle devait commencer cette opération aujourd’hui. Donc, à notre fort étonnement, nous avons entendu qu’ils sont encore redescendus dans la rue et, on ne peut rien pour l’instant », martèle  Lansana Sylla.

Malgré l’intervention du chef de quartier et des sages du quartier, les jeunes  protestataires  refusent d’obtempérer et ils demandent cette fois de continuer la manifestation jusqu’au retour du courant dans leur localité.

A suivre !

De Kindia,  Sékou Komoyah Kaba pour Guinéematin.com

Tél : 620 74 80 10

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin