GOHAAprès l’éradication de la fièvre à virus Ebola dans notre pays et dans la sous-région, action d’envergure qui a vu l’implication effective et direct du GOHA, une autre priorité s’annonce : La protection et la promotion de l’environnement.

Cette mission figure en bonne place dans les statuts du GOHA, notamment au chapitre portant sur ses objectifs.

En effet il n’y a pas et il n’aura pas de relance économique sans l’initiation d’une action à grande échelle pour  la protection et la promotion de l’environnement. De nos jours, la coupe du bois, la déforestation et les effets climatiques contribuent à  une accélération vertigineuse de la destruction du couvert végétal, du tarissement ou de la disparition de nos cours d’eau, le tout annonçant la sahélisation de vastes zones, si des mesures idoines ne sont pas prises rapidement soutenues par une approche appropriée et rationnelle. Même si toutes les régions du pays sont largement concernées, la priorité  s’impose dans le massif du Fouta Djallon. Les principaux cours qui arrosent la sous-région prennent leur source dans le massif du Fouta Djalon. Son micro climat et son rôle de château d’eau de l’Afrique de l’Ouest lui confèrent toute son importance au plan socio-économique voire  historique. Dans ce cadre, le GOHA partage entièrement la remarque du Secrétaire général de l’OMVS, Mr Kabinet Komara lorsqu’il dit que si des dispositions effectives ne sont pas prises pour engager une politique de reboisement et de protection des bassins versants du massif du Fouta Djallon, les Etats de la sous-région peuvent oublier le développement durable. Sans eau, sans ressources forestières, il n’y a pas de développement.

Au regard de ce devoir national, le GOHA invite tous les citoyens à cultiver l’esprit patriotique de protection et de promotion de l’environnement. Le GOHA invite plus particulièrement les opérateurs économiques à prendre des initiatives et à soutenir des actions concrètes de reboisement à travers le pays.

Conscient du fait que l’environnement est la base arrière et le support du développement durable et de l’essor économique de la Guinée, le GOHA se fait le devoir d’informer les autorités administratives et l’opinion nationale qu’il envisage de démarrer très bientôt un projet de reboisement en Moyenne Guinée. Il entend par cette voie apporter sa modeste contribution à l’édification d’une nation unie où il fait bon vivre. Le GOHA sollicite le soutien de toutes les structures concernées et à tous les niveaux pour le bon aboutissement de ce programme dont l’impact sur le développement  national ne fait l’ombre d’aucun doute. Sauver et protéger notre environnement c’est œuvrer à la construction de la Guinée de demain et de la sous-région, en faveur des générations futures, en conformité avec les préceptes du développement durable. 

Conakry, le 7 septembre 2016   

Le Président

Chérif Mohamed Abdallah

Site web : www.gohainfo.com 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin