moutonsUn mouton importé de la République du Mali se négocie actuellement entre 2 à 3 millions de francs guinéens dans la commune urbaine de Siguiri, Région Administrative de Kankan, en Haute de Guinée, a appris Guineematin.com d’une source locale. 

A quelques jours de la fête de Tabaski, les clients sont rares dans les différents marchés de bétail de la commune urbaine de Siguiri où les prix se négocient selon le poids et la taille du petit ruminant entre 2 à 3 millions de francs guinéens.

Un des vendeurs de bétail du coin connu sous le nom de ‘’Diarso’’, explique cette flambée du prix du mouton venant du Mali dans la commune urbaine de Siguiri par le cours du CFA.

Cette nouvelle situation préoccupe les fidèles musulmans de la commune urbaine de Siguiri qui ont l’habite de sacrifier au moins un mouton par chef de famille à l’occasion de chaque fête de Tabaski.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com 

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin