TPI KankanLe Tribunal de Première Instance de Kankan, en Haute Guinée, vient de condamner madame Djéïnaba Camara, connue sous le nom de ‘’Djéïnaba Djinnaty’’, à 18 mois de prison ferme et au payement d’une amende de deux (2) millions de francs guinéens pour tentative d’assassinat et association de malfaiteurs, a appris Guineematin.com d’une source locale. 

Cette dame était poursuivie pour avoir tenté d’assassiner un féticheur du nom de Sékouba Camara. Au cours de l’instruction à la barre, l’accusée n’a jamais regretté son projet. Au contraire, elle a expliqué avoir reçu l’ordre de ses diables  (les Djinns) de  tuer le charlatan qui serait, dit-elle, un cafre.

Face à ces déclarations, le juge audiencier, Amadou Sagnane, Président du Tribunal de Première Instance de Kankan, avait même demandé un examen psychiatrique pour vérifier si cette dame qui comparaissait devant lui était en possession de ses facultés mentales.

Toujours est-il que plus de 2 mois après, ‘’Djéïnaba Djinnaty’’ a été retenue dans les liens de la culpabilité de tentative d’assassinat et d’association de malfaiteurs.

Dans ce dossier, elle était poursuivie avec son fils qui, lui, a été condamné à un an de prison ferme et au payement d’un million de francs guinéens d’amende.

Le secrétaire de ‘’Djéïnaba Djinnaty’’ a, lui aussi, été condamné à 6 mois de prison ferme et un million de francs guinéens d’amende.

Par contre, le jeune Ibrahima Khalil Diakité recouvre sa liberté contre le payement d’un million de francs guinéens.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin