préfecture de KoundaraUn ressortissant de la République sœur du Mali, connu sous le sobriquet de MALIEN, vendeur de café noir et de thé vert à la Gare routière de Koundara, dans la commune urbaine, en Moyenne Guinée, a été interpellé et détenu à la prison civile de la préfecture, depuis le dimanche, a appris un correspondant de Guineematin.com dans la région. 

A en croire nos sources, le prévenu a été interpellé par la population riveraine et remis à la Gendarmerie pour avoir agressé, à coups de couteau, un conducteur de taxis-motos. L’incident a eu lieu devant la place du MALIEN le dimanche dernier, 11 septembre 2016, aux environs de midi.

Selon un jeune marchand, installé à la gare routière et qui a contacté Guineematin.com au téléphone, l’incident a eu lieu quand le malien a déséquilibré un cycliste devant sa place. « Le malien était pressé rendre la monnaie à un de ses clients. En quittant la chaussé pour rejoindre sa place, il a déséquilibré par derrière un cycliste qui était de passage. Au lieu de présenter ses excuses, il a crié sur le cycliste. Le conducteur de taxis-motos qui a suivi la scène a réagi, en disant au malien qu’il n’a pas raison parce que c’est par derrière qu’il a percuté le cycliste. Non content de cette immixtion, le malien a pris son couteau avec lequel il agressé par surprise le conducteur de la moto-taxi », a expliqué l’informateur de Guineematin.com au téléphone.

La victime, Mamadou Oury, originaire de Koubia rapidement été transporté à la chirurgie de l’hôpital préfectoral de Koundara où il reçoit des soins appropriés. « Il a reçu 5 coups de poignard qui ont provoqué une hémorragie importante. Surtout au niveau de l’omoplate. Comme c’était en plein jour, il a immédiatement été évacué à l’hôpital. Nous avons arrêté l’hémorragie. Les chirurgiens ont utilisé 3 poches de sang pour le sauver parce qu’il avait perdu beaucoup de sang. Son état s’est stabilisé », rassure le Directeur de l’hôpital de Koundara, Dr  Somparé, au téléphone de Guineematin.com ce mardi, 13 septembre 2016.

Pour éviter un débordement populaire, la Gendarmerie de Koundara a immédiatement déféré le malien qui médite actuellement sur son sort à la prison civile de la préfecture.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com 

Téléphones:(00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin