Amara Lamine Soumah, préfet de Télimélé

Amara Lamine Soumah, préfet de Télimélé

Dans nos précédents articles, Guineematin.com a fait état du rejet du sous-préfet de Sarékaly par les populations de cette commune rurale, située à environ 7 kilomètres du centre-ville de Télimélé. Après les accusations portées par le président de la commune rurale de SaréKaly, monsieur Abdoulaye Bella Diallo et le refus du sous-préfet, mis en cause, de réagir, notre reporter a joint au téléphone, le préfet de Télimélé, monsieur Amara Lamine Soumah.

D’entrée de jeu, le préfet de Télimélé a minimisé l’affaire : « vous savez, les gens aiment faire la délation. Je pense que quand on vit en société, il y a toujours des petits problèmes. Mais, ce n’est pas un problème avec la population.  C’est tout juste un malentendu entre le maire et le sous-préfet. Mais, comme vous le savez, dès qu’il y a un petit problème, on fait de la conspiration comme c’est qui est à la mode. Ces deux derniers jours, j’étais sur ça et je pense que d’ici la fin de la semaine on va en finir avec. C’est tout juste un malentendu », soutient monsieur Amara Lamine Soumah.

Sur les accusations de dettes qui seraient non remboursées par le sous-préfet de Sarékaly, monsieur le préfet dit qu’une dette « n’est pas un vol. Donc qu’on arrête de chercher à nuire aux gens. S’il y a un problème de dette, la loi est là, il faut aller à la justice. Moi je me suis saisi du dossier, j’ai rencontré les deux parties de façon séparée. Je mène mes démarches pour trouver une solution idoine. Retenez que Sarékaly, c’est à moins de 10 kilomètres de Télimélé ; mais, jamais, je n’ai reçu de plainte des citoyens de là-bas ou du maire qui est en ville tous les jours. Donc, je mène les démarches nécessaires pour éclaircir les choses », a dit monsieur Soumah.

Il reste à savoir si un terrain d’entente sera trouvé, étant donné que le président de la délégation spéciale de Sarékaly a confié à Guineematin.com au téléphone que la communauté veut le départ du sous-préfet, en précisant qu’ils sont prêts à saisir le gouvernorat de Kindia.

Nous y reviendrons !

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin