Fodé Oussou Fofana

Fodé Oussou Fofana

Dans la nuit de ce lundi 26 septembre 2016, le vice-président de l’UFDG et président du groupe parlementaire de l’opposition, Docteur Fodé Oussou Fofana, a joint au téléphone Guineematin.com pour nous faire part de sa colère !

Le vice-président de la principale formation politique de l’opposition guinéenne ne parvient pas à digérer la dernière sortie du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Maître Cheick Sako, chez nos confrères des Grandes Gueules de la radio Espace Fm. Notamment quand le ministre a parlé d’un mandat d’arrêt qu’il menace de décerner contre Souleymane Thiâ’nguel Bah, membre du bureau politique national et Directeur de la cellule de communication de l’UFDG.

Thiâ’nguel n’a pas fui la justice ; mais, en traitement à l’étranger

Thiaguel, Souley Thiâ'nguel, UFDG

Souley Thiâ’nguel

« Tout le monde sait que Thiânguel n’est pas bien portant. Il est allé se faire traiter et n’a jamais fui la justice. Il n’a pas été auditionné et n’a rien à se reprocher », a notamment dit Docteur Fodé Oussou Fofana, avant de condamner la sortie de maître Cheick Sako. « Il veut salir le nom de Thiâ’nguel, en le présentant comme quelqu’un qui a fui la justice. C’est dommage pour se monsieur qui se prend à la fois pour le procureur, le juge et mélange tout en décrédibilisant sa fonction et son département ».

Pour Fodé Oussou Fofana, si les Guinéens n’ont aucune confiance aujourd’hui à la justice de leur pays, c’est uniquement à cause des comportements des hommes comme Cheick Sako dont l’opposant émet même des doutes sur les qualifications et les connaissances judiciaires.

Des tribunaux abandonnés et un ministre-militant !

S’attaquant au travail du ministre de la justice, Docteur Fodé Oussou a rappelé que les tribunaux où se tiennent les procès en République de Guinée sont parmi les endroits publics les moins honorables. « Allez voir le tribunal de première instance de Dixinn par exemple. Qu’est-ce que ce monsieur fait à la tête de ce département ? Il n’a absolument rien apporté. Il passe son temps à s’attaquer à d’honorables et honnêtes citoyens comme Thiâ’nguel ! C’est comme ça qu’il s’était attaqué à honorable Ousmane Gaoual Diallo qu’il tenait coûte que coûte à présenter comme un criminel juste pour se montrer militant. C’est très dommage ! », se désole l’opposant guinéen.

Que des personnes assassinées en Guinée ! Où est la justice pour montrer les coupables

Cheick Sako, ministre de la Justice

Cheick Sako, ministre de la Justice

Alignant les noms de madame Aïssatou Boiro (ancienne Directrice nationale du Trésor), Thierno Aliou Diaouné (ancien ministre de la jeunesse), Elhadj Amadou Oury Diallo (ancien président de la section motard de l’UFDG), Docteur Fodé Oussou Fofana a parlé des nombreux jeunes assassinés lors des manifestations politiques sans qu’aucune enquête ne soit réellement menée par la justice guinéenne. « Qu’est-ce que ce monsieur peut encore dire à un guinéen ? », s’interroge-t-il.

Bref, Docteur Fodé Oussou Fofana réitère : « en tant que vice-président de l’UFDG chargé des affaires sociales et juridiques, je dis que Thiâ’nguel est un honnête citoyen et responsable politique qui n’a rien à se reprocher. Il est allé se faire traiter, tout le monde le sait. Et, quand il sera totalement rétabli, il regagnera son pays pour continuer le combat. Si monsieur Cheick Sako est devenu procureur de la République et qu’il a une plainte contre Thiâ’nguel ou un autre responsable de notre parti, nous avons un collectif d’avocats à qui il peut s’adresser. Mais, de grâce, s’il n’a rien à faire à la tête de son département depuis que monsieur Alpha Condé l’a nommé, qu’il arrête de ternir l’image des gens et reprendre son billet, retourner à Montpellier. Si le cabinet est fermé à Montpellier, il peut aller ouvrir un cabinet d’avocat à Siguiri… »; dit-il.

Propos recueillis au téléphone par Nouhou Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin