Dans son allocution, à l’occasion de l’ouverture de la session de loi des finances initiale 2017, le mercredi, 5 octobre 2016, le représentant du Chef de l’Etat au près des institutions républicaines, Elhadj Mohamed Lamine Fofana, a appelé l’Assemblée nationale a œuvrer à la mise en place de la Haute cour de justice.

La seule institution habilitée à juger les ministres de la république et le Chef de l’Etat, en cas de haute trahison.  Désormais, cette institution comprendra 9 membres au lieu de 6 initialement. Outre les 6 députés élus au scrutin uninominal secret et absolu, il y aura trois juges issus de la Cour de comptes, de la Cour suprême et de la Haute Cour de justice.

Avant de terminer son allocution, Elhadj Fofana a transmis le message de salutation et d’encouragement du Chef de l’Etat aux représentants du peuple. Se réjouissant du climat de dialogue instauré entre les acteurs politiques, le représentant du Chef de l’Etat, a appelé les différents acteurs à privilégier le dialogue et la concertation pour régler tous les différends qui se posent.

S’adressant à l’Assemblée nationale, le représentant du Chef de l’Etat, se réjouit du consensus obtenu entre les groupes parlementaires pour l’élaboration d’un nouveau règlement intérieur. Il a exhorté tous les acteurs impliqués à continuer le travail jusqu’à l’adoption de cet outil, indispensable au bon fonctionnement du parlement guinéen.

Abdallah Baldé, directeur de publication de Guineematin.com

Depuis l’hémicycle

 

 

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com