Le ministère de la défense national a servi de cadre ce mercredi 05 septembre 2015, a la cérémonie de passation de service entre le préfet maritime sortant l’amiral Lansana Touré et le colonel N’famara Diomandé, a constaté un reporter de Guineematin.com. Cette cérémonie a été rehaussée par la présence du ministre de la défense national et plusieurs officiers de l’armée guinéenne.

Dans son discours l’inspecteur général des forces armées guinéenne, général Alpha Ousmane Diallo, a expliquer  le rôle que joué la  » PREMARGUI » : « La préfecture maritime a pour mission de garantir l’autorité de l’État dans le domaine maritime sous juridiction et souveraineté guinéennes. Elle coordonne, à l’échelon national, les actions des administrations concernées.

A ce titre, elle est particulièrement chargée d’exercer le pouvoir de la police général en mer, de veiller à l’exécution des lois et des règlements nationaux ainsi que des conventions internationales dans le domaine maritime; de superviser les actions de sûreté et de sécurité en mer ainsi que la préservation du patrimoine marin », a t-il expliqué

Poursuivant son intervention, l’inspecteur général des forces armées guinéennes a expliqué les raison de l’organisation de cette présente cérémonie au ministère de la Défense.

«  De 2012 à 2015 la Préfecture maritime organisme spécialisé à compétence nationale, était placée sous l’autorité directe du président de la république. Après trois ans d’exercice, la préfecture maritime vient d’être rattachée au ministère de la défense national par le décret D/2016/016/PRG/SGG du 18 janvier 2016, ce qui justice en partie l’organisation de la présente cérémonie au siège du ministère de la défense nationale », a précisé le général Alpha Ousmane Diallo

Prenant la parole le Préfet maritime sortant, le contre-amiral Lansana Touré a remercié les autorités pour l’avoir maintenu pendant plus de quatre ans à la tête de la préfecture maritime.
Parlant de son bilan le contre-amiral Lansana Touré affirme que de sa prise de fonction à ce jour, la préfecture maritime a siégé vingt neuf fois et a recouvré un montant de vingt milliards deux cent cinquante millions trente six mille trois cent francs guinéen et neuf cent soixante deux mille cent dollar américains au Trésor public.

Pour sa part le Préfet maritime entrant, N’famara Diomandé, à son nom et au nom de son adjoint Fodé Keita, a remercié le Président de la République pour la confiance placée en eux. Il a promis de tout mettre en œuvre pour mériter cette confiance.

La nouvelle direction de la Préfecture maritime a la lourde tache  de superviser les actions de sûreté et de sécurité en mer ainsi que la préservation du patrimoine marin. Ceci, quand on sait que depuis novembre 2013, la Guinée était sur la liste noire des pays tiers non-coopérants en matière de la pêche INN de l’Union Européenne. Il appartient désormais au Colonel N’famara Diomandé et à M. Fodé Keita d’éviter que le pays retombe dans cette contrainte fiscale qui faisait perdre à la Guinée des revenus important dans ce domaine générateur de croissance qu’ est la pêche

A rappeler que c’est le 15 septembre 2016, par un décret du président de la République que le Colonel N’famara Diomandé a été nommé en remplacement du contre-amiral Lansana Touré en poste depuis 2012.

Abdoulaye Oumou Sow pour guineematin.com

Tel: 620848501

 

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com