Ministère du Tourisme : Thierno Ousmane Diallo parle du potentiel touristique guinéen, mais déplore le manque financement

En marge de la journée internationale du Tourisme, célébrée le 27 septembre dernier, le ministre de tutelle, Thierno Ousmane Diallo, a organisé une conférence-débat ce mercredi 5 octobre 2016. La démarche visait à faire le point sur le potentiel touristique de la Guinée, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

D’entrée, le ministre a expliqué que « la Guinée a plusieurs potentialités touristiques qui ne sont pas mises en valeur. Nous avons chez nous ici, tout ce que nous pouvons trouver dans les autres pays limitrophes. Dans chaque région du pays, nous avons des spécificités. En Basse Guinée ; nous avons les océans ; en Guinée forestière, la forêt ; en Haute Guinée, la savane et en Moyenne Guinée, les massifs du Fouta Djallon », a énuméré Thierno Ousmane Diallo.

Pour la mise en valeurs de ces différentes potentialités, le ministre dit ne pas avoir de moyens, bien qu’il ait fait plusieurs démarches pour avoir des investissements dans le secteur. Parlant des problèmes, le ministre pointe du doigt les écoles qui forment les étudiants en hôtellerie et tourisme, et le mode de recrutement dans le secteur. « Dans les écoles, nous n’avons pas de programmes adéquats dans le domaine de l’hôtellerie et du tourisme. Les étudiants sortent sans aucune formation après le cursus »,a-t-il déploré.

Dans ce secteur et dans plusieurs autres secteurs de l’administration guinéenne, des cadres sont orientés sans être spécialistes du domaine. « Au ministère du tourisme, nous avons parmi le personnel, des gens qui ont fait les mathématiques, la chimie, la biologie et plusieurs autres branches d’enseignements, qui se retrouvent dans le département », a indiqué le ministre.

Ces affectations massives font que le ministère compte à ce jour plus de quatre cents (400) personnes. « Le ministère n’est pas représenté à l’intérieur et nous allons faire en sorte qu’on parle de tourisme à l’intérieur, en envoyant une partie du personnel », précise-t-il.

Malgré toutes les potentialités dont dispose la Guinée, le pays peine à attirer les touristes. « En 2015, nous avons eu 32 000 visites et en 2016, de janvier à juin, seulement 25 000 touristes se sont rendus en Guinée à partir de l’aéroport. Ceux qui rentrent au niveau des ports et par les frontières terrestres ne sont pas chiffrés », commente le ministre du Tourisme.

Évoquant la fermeture des plages, Thierno Ousmane Diallo indique que ce problème n’est toujours pas  résolu, parce que la disposition de la capitale fait que, les opérateurs n’ont pas le courage de s’engager à exploiter les bras de mer. « Les tas d’ordures sont telles que je suis allé avec un opérateur à une plage, après, je ne l’ai plus vue ».

En cette conférence, Thierno Ousmane Diallo n’a dit que ce que presque la majorité des guinéens, ayant effectué des voyages à l’intérieur, savent. Les potentialités existent, la diversité guinéenne est connue. Mais qu’est ce qui a été fait pour valoriser ce potentiel depuis son arrivée au département de l’hôtellerie et du tourisme ? Qu’est ce qu’il a fait pour sauvegarder les acquis, quand on sait que le voile de la mariée de Kindia est désormais un souvenir ? A-t-il vraiment mené une action de grande portée ?

Le ministre est resté évasif sur plusieurs interrogations de la presse. Thierno Ousmane Diallo s’est réfugié derrière l’argument de moyens financiers. Bien que venant de ce secteur, l’ancien ministre de l’élevage n’a toujours pu relever le défi dans se secteur qui pourtant peut être pourvoyeur de recettes pour l’économie nationale.

Malheureusement en Guinée pour le moment, on ne parle de tourisme qu’au ministère. Bien qu’on se vante d’avoir construit plusieurs hôtels. Et d’ailleurs, ces complexes hôteliers restent encore vides. Et, ils le resteront bien longtemps, tant que le secteur n’est pas mis en valeur. Nous avons besoin d’un tourisme diversifié et pas seulement de tourisme d’affaires. Le potentiel est là. Il suffit juste de le mettre en valeur pour faire de la Guinée une destination prisée par les touristes…

A suivre…

 

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin. Com

Tel; 00224 620848501

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS