Alpha Amar Baldé, président de la CEPI de Tougué

Alpha Amar Baldé, président de la CEPI de Tougué

Le travail d’actualisation de la cartographie des bureaux de vote et la relocalisation des électeurs dans la préfecture de Tougué a pris fin, ce vendredi 07 octobre 2016, a appris le correspondant local de Guineematin.com, du président de la commission électorale préfectorale indépendante de Tougué. 

Selon Alpha Ammar Baldé, président de cette CEPI, ce travail qui devait se dérouler pendant 20 jours, a fourni les résultats suivants : « pour la commune urbaine de Tougué, nous avons relocalisé 1257 électeurs. Dans les communes rurales on a relocalisé : 12 à Fatako, 104 à Kollangui, 140 à Kansagui, 234 à Koïn, 284 à Kollet, 24 à Konah, 309 à Kourantongo, 147 à Fello koundoua, et 143 à Tangaly. Pour un total d’électeurs relocalisés de 2744. Six(6) bureaux de vote ont été crées : un (1) à Kollangui, quatre (4) sont crées à Kollet, un (1) à tangaly. Antérieurement, on avait 163 bureaux de vote à Tougué, si les 6 sont pris en compte, la préfecture de Tougué aura 169 bureaux de vote », a énuméré monsieur Baldé.

S’agissant des difficultés rencontrées dans l’exercice de ce travail, monsieur Baldé dira que c’est : « le retard de la livraison à Conakry des listes de relocalisation des électeurs, ce qui a impacté le cours normal de la mission. Deuxièmement, l’enclavement et l’éloignement de certaines collectivités locales des chefs lieux de préfecture, notamment Kollet, Kourantongo et fello koundoua. Également, l’enclavement et l’éloignement de certains districts et secteurs des chefs lieux des sous-préfectures. Aussi, il y avait le mauvais conditionnement des listes de relocalisation des électeurs à partir de Conakry », a-t-il expliqué.

Cette actualisation de la nouvelle cartographie des bureaux de vote et la relocalisation des électeurs mal affectés a pour finalitéde rapprocher les citoyens de leurs lieux de vote, en vue de leur permettre de participer en toute liberté au choix de leurs représentants dans la gestion des affaires locales. La réussite de cette activité reste une condition d’apaisement du climat politique et social, mais aussi au succès des élections locales à venir, estime le président de la CEPI de Tougué.

Selon monsieur Baldé la préfecture de Tougué compte 61 091 électeurs tout en précisant qu’aucun bureau de vote ne dépasse la borne de 700 électeurs ou inférieur à la norme ; c’est-à-dire 150 électeurs au niveau des communes rurales et 200 des au niveau communes urbaines.

De Tougué, Alpha Ibrahima Diogo Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622221178 & 664816451

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin