Au cours une conférence de presse qu’il a animée ce lundi 10 octobre à son département, le ministère de l’Enseignement et de la Recherche scientifique a dévoilé le calendrier pour l’ouverture de l’année universitaire 2016-2017, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon le secrétaire général de ce dit département, M. Binco Mady Touré, assisté de la cheffe de cabinet, Mme Zénab Camara, c’est le lundi 17 octobre 2016 qui a été retenu pour la réouverture des classes au niveau de toutes les universités du pays.

Parlant des orientations des bacheliers, M. Touré a fait savoir que ce n’est plus sur la plateforme Djoliba que les bacheliers iront pour s’orienter : « Cette fois-ci, les bacheliers utiliseront le www.gupol.gov.gn pour s’orienter. Les démarches sont les mêmes avec Djoliba mais c’est le nom qui a changé », a expliqué le Secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur.

Binco Mady Touré signale que les orientations ont déjà débuté démarré depuis hier dimanche 09 octobre à minuit.

A la question de savoir combien de temps prendra cette procédures d’orientation, il a indiqué que les futures étudiants ont 10 jours pour faire leur choix : « Après le 19 octobre, les résultats seront publiés le 22 octobre et le 26 de ce mois, démarreront les inscriptions dans les universités », a-t-il précisé.

Revenant sur les critères d’orientation de ces bacheliers, monsieur Binco Mady Touré a dit que ça sera en fonction de la moyenne obtenue par le candidat.

Poursuivant, le secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur a insisté sur le fait qu’aucune orientation ne sera possible en médecine : « Actuellement, nous avons des sérieux problèmes en médecine.  Que ça soit dans les universités publiques ou privées. On a des classes à l’université de Conakry par exemple où vous pouvez retrouver plus de 400 à 500 étudiants. Donc, il n’y aura pas d’inscription en médecine. Les redoublants seront orientés en Biologie ou en Chimie », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, monsieur Touré a ajouté que chaque bachelier a l’obligation de faire 5 choix : « Celui qui ne le fera pas, sa candidature ne sera pas validée », a-t-il précisé.

Dans la foulé et sur la gestion des effectifs dans les différentes universités, la cheffe de cabinet, Zénab Camara a annoncé le lancement d’une opération de recensement biométrique des effectifs dans toutes les universités du pays.

A rappeler que cette année, ils sont 36.781 candidats déclarés admis au baccalauréat unique, session 2016.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com