Mamadi Diawara, président du PTSSelon des informations confiées à Guineematin.com, les relations entre le chef de l’État, le président Alpha Condé, et le président du PTS, l’honorable Mamadi Diawara pourraient bientôt s’améliorer. Une rencontre serait même envisagée, à la demande du locataire de Sékhoutouréya, apprend-on. 

Pour la petite histoire, Mamadi Diawara est l’un des trois signataires de la sévère lettre ouverte qui avait été adressée au président Alpha Condé. Avec Docteur Ousmane Kaba et le doyen Sékou Savané, député uninominal de Siguiri, Mamadi Diawara avait utilisé un ton véhément pour contester les propos du professeur Alpha Condé à la communauté mandingue, à l’occasion du 25ème anniversaire de son retour en Guinée. Les « trois cadres malinkés » avaient d’ailleurs demandé au champion du RPG de présenter des excuses à la communauté. Mais, d’excuses, c’est plutôt à Alpha Condé d’en recevoir, si on croit à certains comptes rendus de sa réconciliation avec Ousmane Kaba.

Pour sa part, Mamadi Diawara aurait été appelé par le chef de l’État, suite au décès de sa sœur. Puis, le député et président du PTS aurait reçu des représentants de sa communauté pour lui demander de ne pas refuser la main tendue du président Alpha Condé, au moment où même des adversaires politiques considérés jusque-là comme radicaux et qui ont enregistré des morts dans la contestation du régime ont revu leurs relations avec le président de la République.

Bref, à en croire un de ses proches qui a parlé à Guineematin.com, Elhadj Mamadi Diawara pourrait bien revoir sa position et fumer le calumet de la paix avec accepter le professeur Alpha Condé, son ancien allié. Surtout qu’il y a déjà une forte implication de la coordination de Siguiri, sa préfecture d’origine où il a opéré récemment une démonstration de force avec une impressionnante mobilisation pour le recevoir…

À suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin