Accusé de vol puis arrêté et logé à la maison centrale depuis le 21 mars 2016, le prévenu Mohamed Lamine Kouyaté a été relaxé ce mardi 11 octobre 2016 par tribunal de première instance de Dixinn pour délit non constitué a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Mohamed Lamine Kouyaté est accusé d’avoir soustrait frauduleusement à Kobayah dans la commune de Ratoma,  une somme de 51 millions au préjudice de son ami Kourouma. Niant ces accusations devant la barre, le prévenu  relate  les faits en ces  termes : « C’est le 21 mars  2016 que mon ami Doumbouya m’a dit d’aller chez lui pour l’aider à écrire une plainte. Je suis allé, j’ai rédigé la plainte au brouillon, et on a veillé chez lui jusqu’à 3 heures du matin. Et compte tenu de l’insécurité qui sévi dans la ville, il m’a obligé de passer la nuit chez lui en mettant une chambre à ma disposition. Mais le matin, il dit qu’il a été victime de vol  d’une somme de 51 millions de francs guinéens et que je suis complice de ce vol. Ils ont appelé la gendarmerie et m’ont mis en prison depuis le 21 mars 2016 », a-t-il expliqué.

Dans sa lecture de faits, le procureur Alphadjio Barry, a fait comprendre que depuis 7 mois ce prévenu est en prison et la partie civile ne s’est jamais présentée. Pour le procureur, on ne peut pas être victime de vol d’un tel montant et croiser les bras sans rien faire. « Je demande au tribunal de relaxer purement et simplement le prévenu pour délit non constitué », a-t-il requis.

S’inscrivant sur la même logique que le procureur, la défense précise que « c’était juste une façon d’humilier monsieur Kouyaté car il y a jamais eu vol dans cette affaire », a-t-elle argumenté.

Ainsi, après 7 mois de prison, le président du tribunal Mangadouba Sow a, au cours de sa délibération, relaxé le prévenu.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 654 416 922/664 413 227

 

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com