Dans la matinée de ce mercredi 12 octobre 2016, a eu lieu la cérémonie de remise officielle du document de la politique commune de gestion des ressources humaines dans le secteur de la sécurité au gouvernement guinéen, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est le Premier ministre, Mamady Youla, qui a reçu le document des mains du chef de la délégation de l’Union européenne, Gerardus GIELEN, en présence de  plusieurs autres ministres, des partenaires techniques et financiers mais aussi des officiers des services de défenses et de sécurité.

Dans son discours de circonstance, le ministre conseiller à la présidence, Mouramany Cissé a indiqué que le document remis au gouvernement en vu de sa validation est le fruit des « efforts conjugués » des experts nationaux et ceux de l’UE qui ont soutenu les efforts des autorités guinéennes dans la mise en œuvre de la réforme du secteur de sécurité depuis 2010.

Pour Mouramany Cissé, c’est un exploit qu’il faut mettre à l’actif du Président Alpha Condé, à son gouvernement et à tous les acteurs nationaux, (étatiques et non étatiques) qui ont adhéré à cette reforme du secteur de la sécurité.

Pour sa part, le chef de la délégation de l’Union européenne, Gerardus GIELEN a dit que son institution est un partenaire « engagé dans l’appui à la réforme du secteur de sécurité avec plusieurs projets en cours dans le domaine de la sécurité pour un montant global de près de 25 millions d’euros, aux quels il convient d’ajouter un vaste projet d’appui à la réforme de la Justice de 20 millions d’euros », a dit le diplomate.

Selon l’ambassadeur, Gerardus GIELEN, l’UE est honorée d’apporter sa contribution à des améliorations réelles de la situation de la sécurité des biens et des personnes en Guinée.

De son côté, le Premier ministre, Mamady Youla, président la cérémonie, a indiqué que l’heure n’est plus au discours mais à l’acte : « Il est temps de passer de l’intention à l’action. Tous les acteurs impliqués dans la définition de politique commune de gestion des ressources humaines dans le secteur de la sécurité doivent être mobilisés à cette fin », a soutenu entre autre le Premier ministre.

Par ailleurs, le chef du gouvernement guinéen a dit attacher du prix à la mise en œuvre diligente des objectifs de la stratégie nationale des actions prioritaires de la réforme du secteur de sécurité, de manière à garantir « l’obtention des résultats tangibles à la fin de la période de mise en œuvre ».

Pour Mamady Youla, cette ambition ne sera atteinte qu’au prix d’un effort collectif : « Il faudra aux ministres concernés par le programme de faire preuve de leadership, de méthode et de constance dans l’effort à fin de bien gérer l’étape délicate de transformation des idées et des stratégies en réalisation concrète et palpable sur le terrain », a-t-il suggéré.

A rappeler que ledit document a été remis officiellement à Mamady Youla par le premier responsable de l’UE en Guinée, Gerardus GIELEN qui a invité les autorités guinéennes à en faire bon usage. Et, dans son discours-réponse, le Premier ministre a pris l’engagement, au nom du chef de l’Etat Alpha Condé et du gouvernement que l’utilisation de ce document ne fera pas défaut.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com