En provenance de Kankan, en Haute Guinée et en partance pour la région de Labé, une voiture de transport en commun a été victime d’attaque à mains armées. Les faits se sont déroulés dans la nuit de mardi à mercredi dernier, à Boulliwel, localité située à 42 kilomètres de Mamou, sur la nationale Mamou-Dalaba, a appris Guineematin.com, à travers son correspondant basé à Mamou.

C’est une voiture de marque Renault qui a subi cette attaque conduite par des assaillants au nombre de cinq (5). Les individus armés, à bord d’une Nissan bleue, ont filé la voiture avant d’ouvrir le feu sur les pneus pour obliger le chauffeur à immobiliser sa voiture, a confié une source judiciaire en charge de l’enquête.

« Quand ils (les assaillants) se sont approchés de la Renault, ils ont tiré sur les pneus. Le chauffeur était obligé d’immobiliser son véhicule. Ensuite, ils sont descendus de leur voiture avec leurs armes et se sont avancés vers la Renault où ils ont dépouillé les passagers de tous leurs biens » a expliqué ce Mercredi, monsieur Sidiki Camara, procureur de la république près le tribunal de première instance de Mamou.

Selon la même source, aucun blessé et aucune perte en vie humaine n’a été enregistré lors de cette attaque, mais les assaillants ont réussi à emporter la somme de huit cent mille francs guinéens et plusieurs objets de valeur.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Mamou pour retrouver les coupables de ce énième braquage perpétré par des bandits armés sur les axes routiers de la ville carrefour.

De Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Tel : 622 97 27 22

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com