Procureur GénéralArrêtés et emprisonnés depuis le 11 octobre 2016, les prévenus Alhassane Sow et Kindy Diallo étaient poursuivis pour des délits de détention et de consommation de chanvre indien. Et, leur dossier a été jugé ce lundi 17 octobre 2016 par le tribunal de première instance de Dixinn, où les deux prévenus ont été condamnés chacun à 8 mois d’emprisonnement avec sursis, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters qui était sur place.
Reconnaissant librement les faits devant la barre, les deux prévenus disent que c’est leur première fois de prendre ce produit qu’ils disent ignorer que la consommation ou la détention est interdite par la loi guinéenne. « On ne savait pas que c’était interdit de fumer ça. C’est à la sortie de la boite de nuit ‘’Galaxie’’, se trouvant au quartier Bantounka, dans la commune de Ratoma, qu’on a acheté ce produit. Et, aussitôt qu’on a commencé à fumer, ils nous ont mis aux arrêts », ont-t-ils reconnu tous les deux à la barre.

Sans faire trop de commentaires sur ce dossier, le procureur, Mohamed Samoura, a demandé au tribunal de les condamner à 6 mois d’emprisonnement.

De son côté, la défense a, dans ses plaidoiries, dit que le ministère public ne peut pas de façon mécanique demander au tribunal d’emprisonner ces prévenus primaires. « Votre tribunal n’est pas là pour condamner, mais pour corriger. Alors, il faut être clément devant ces jeunes qui ne sont que des délinquants primaires. Condamner les avec sursis ; car, l’Etat a besoin que ces enfants soient en liberté pour qu’ils puissent aller à l’école continuer leurs études », a argumenté la défense.

Et, dans la délibération, le président du tribunal, Nöel Koulomou, a presque suivi l’appel de la défense, il a annoncé une condamnation de huit (8) mois avec sursis.

Devenus libres, les prévenus ont ainsi regagné leurs domiciles respectifs, ce lundi 17 octobre 2016.

De retour du TPI de Dixinn, Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin