Monsieur Amara Lamine Soumah, préfet de Télimélé

Monsieur Amara Lamine Soumah, préfet de Télimélé

L’ordre est enfin revenu au lycée public Ley-Wendou de Télimélé, secoué par une contestation des élèves contre leur proviseur, qu’ils accusent d’être à l’origine du faible taux d’admis au baccalauréat en 2016. La mission de l’Inspection Régionale de l’Education (IRE) de Kindia et les autorités locales ont fini par décrisper la situation. Désormais, le proviseur contesté, Ousmane Diallo, est « mis à la disposition » de la Direction Préfectorale de l’Education de Télimélé, a appris Guineematin.com du premier magistrat de la préfecture, monsieur Amara Lamine Soumah.

Finalement les élèves du lycée Ley-Wendou se sont payé la tête de leur proviseur. Un intérimaire a été trouvé et les cours ont repris normalement ce mardi 18 octobre 2016. Le préfet, de Télimélé, monsieur Amara Lamine Soumah, a confié à notre reporter qu’ils ont « cherché à circonscrire le problème depuis hier avec l’IRE de Kindia, sur instruction du ministre de l’Enseignement pré-universitaire. La délégation est allée à l’école pour sensibiliser en compagnie de toutes les couches sociales. Par la suite, on s’est entretenu avec les envoyés de l’IRE. Mais, ils ont vérifié et presque beaucoup de choses qui étaient mises sur le dos du proviseur, ce n’était pas fondé », a-t-il souligné.

Par ailleurs, monsieur Soumah ajoute que c’est à l’issue de cette concertation que certaines mesures ont été prises. « Donc, la mesure conservatoire a été retenue. Vous savez quand il y a une marche et tout sur ce problème, surtout avec des jeunes qui ne sont pas matures, vous comprendrez en dessous, ça peut être certains qui peuvent être entrain de manipuler. On a mis un intérimaire à sa place en attendant. Un proviseur, ce n’est pas à la DPE ou au préfet ou à l’IRE de faire un choix, ça relève de l’autorité de monsieur le ministre de l’enseignement pré-universitaire. D’ici là, le proviseur est ramené au niveau de la DPE », a précisé le préfet de Télimélé.

A en croire la première autorité de la préfecture de Télimélé, le compte-rendu sera fait au ministre Ibrahima Kourouma qui appréciera.

Les multiples tentatives des journalistes de Guineematin.com de joindre l’ex proviseur, monsieur Ousmane Diallo, pour connaitre son état d’esprit, sont restées sans succès. Il ne doit certainement pas avoir le moral au top, lui qui sperd son poste de façon ainsi honteuse…

Propos recueillis par Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin