hopital-de-friaVingt et quatre milliards huit cent millions de francs guinéens (24 800 000 000 GNF) est le coût global de la réalisation des travaux de reconstruction, de rénovation et d’extension de l’hôpital préfectoral de Fria, initiés par l’État guinéen, à travers son ministère en charge de la santé publique, a appris Guineematin.com sur place.
L’hôpital préfectoral de Fria, de par la vétusté de ses installations, est parmi les établissements sanitaires choisis par l’État dans le cadre de la réhabilitation des infrastructures sanitaires. Et, c’est ce vendredi 21 octobre 2016 que le lancement des travaux a eu lieu, en présence des autorités préfectorales, communales, du personnel de santé et de quelques citoyens de Fria.

Dix sept ouvrages sont concernés par ce projet. Dans le lot des ouvrages à rénover, se sont trouvent les sept blocs existants à savoir : la maternité, la chirurgie, la pédiatrie, les urgences, la médecine générale, la chambre froide et le laboratoire. Seront construits, une buanderie, un bloc administratif, des toilettes externes, un bloc de stérilisation, une pharmacie, un bloc de maintenance, un abri accompagnateur, une fosse à déchets, un château d’eau et un parking.

Le délai d’exécution des travaux est de douze mois à compter du mois d’octobre 2016. Pour être dans les normes d’exécution, l’ingénieur, Kikala Camara, a rassuré que tout est mis en œuvre pour rendre le chantier à la date prévue.
Le démarrage de ces travaux est un ouf de soulagement pour les populations de la cité de l’alumine qui rencontrent ces derniers temps de sérieux problèmes dans les structures sanitaires de la place, parmi lesquels on peut citer le manque d’eau et le mauvais état des toilettes.

De Fria, Djenabou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 628 28 67 44/ 657 10 69 95

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin